De quoi ça parle aux tables à Vegas ?

Dans le milieu du poker comme dans celui de la mode ou de l’art, il y a toujours un sujet à la mode qui revient, toujours pratique pour meubler un blanc, engager la conversation avec ses voisins, tromper l’ennui ou tout simplement, montrer qu’on a un avis sur tout.
Et en ce moment, le sujet le plus efficace et le plus commun est celui de Tiger Woods. Qui tourne en boucle à la TV et aux tables de cash.

Rappel des faits :

Tiger Woods sort de chez lui et plante sa grosse voiture dans un arbre. Sa femme est vue le pourchasser et lui hurler dessus le traitant de menteur. Les jours suivants, alors que tout le monde s’interroge sur la cause de la dispute de ce couple quasi princier aux USA, des maitresses – une dizaine ! -, avides d’argent et de renommée, sortent de l’ombre, exhibant sms, messages audios et anecdotes croustillantes, le tout sous couvert de « Il m’avait promis qu’il m’aimait et qu’il allait quitter sa femme mais il m’a menti en ayant d’autres maitresses. Je le déteste. C’est 100 000$ si tu veux que je raconte comment ça se passe au pieu. »
Du coup, le mythe s’effondre et Tiger Woods fait la couv’ de tous les magazines et passe en boucle à la TV. Selon des fuites, Woods aurait proposé plus de 80 millions de dollars à sa femme pour qu’elle ne parte pas avec les enfants et qu’elle reste 7 ans de plus à ses cotés, histoire de recoller son image en façade et de ne pas perdre plus en cas de divorce sanglant.

Voici donc une des innombrables conversations entendues aux tables du Bellagio :

– Il faut être con quand même. Quand t’es connu, tu baises pas à droite à gauche comme ça.
– C’est clair, lui il est connu. Il peut pas tromper sa femme tranquille comme toi ou moi…
– Quand t’y penses, le mec, ça va lui couter 80 millions de dollars ! Imagine ce que ça fait par coup tiré !
– Combien de fois il a trompé sa femme tu crois ?
– L’autre, la brune, c’était y’a trois ans, donc on va dire une fois par mois depuis trois ans. Une bonne trentaine de fois. Au minimum.
– Et ben imagine, le mec, il aurait pris la p*te la plus chère de Vegas, la Roll’s Royce des Call girls, il l’aurait payée 1 million du coup – imagine, 1 million du coup !-, il aurait baisé une fois par mois dans la plus grande discrétion et au final, il aurait fait des économies !

Une Réponse to “De quoi ça parle aux tables à Vegas ?”

  1. eiffel Says:

    et la morale, dans tout ça ?😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :