Un thread bien poissonneux

Alors que je me promenais sur ClubPoker, je suis tombée sur un thread qui m’a bien fait rigoler : « Avez-vous déjà été un fish ? ». Voici une compil’ des meilleures anecdotes de débutants :

. Je limpais avec AA pour faire rentrer un maximum de joueurs dans le coup. (Nartoof)
. J’ai touché une quinte flush sans savoir si j’avais une quinte, une couleur ou les deux. (Dugdi)
. Je payais trop pour fold ensuite sans de véritable raisonnement autre que « Bon là c’est sur je suis battu » et je pensais que les sng 0,5 cts ça serait sans doute 50 fois plus dur que le playmoney (Olbatar)
. Comme beaucoup, avant d’apprendre ce qu’était une cote, je n’ai jamais lâché un tirage couleur au flop. (Utopike)
. Un jour, j’ai foldé ma top paire online, exigé de mon adversaire qu’il me dise sa main par chat, il a refusé et j’ai mailé le support pour qu’ils me disent la main qu’il avait. (Vingte)
. Je check/callais avec ma bottom paire au flop , je check/callait mourant au turn et je foldais à la river en me disant « Nan ce coup ci je peux vraiment plus payer… » et je donk-bettais pour info en me prenant pour un génie d’avoir inventé ça. (Billousevitch)
. Je limpais 100% des mains quelle que soit ma position. Dès qu’un mec relançait je me disais « Mais put**n pourquoi il fait ça ? On n’a même pas encore vu le flop ». Et je foldais genre 99% des mains sur un raise preflop. (Rabesandratana)
. J’ai été très surpris quand j’ai compris qu’on pouvais attaquer un tirage. (Loorent)

. Une fois, j’ai cru que j’avais gagné avec une quinte KA234 (0_oxygène)
. A nos débuts, nous pensions qu’il fallait dévoiler le jeu sans tirer les cartes à venir. AA vs KK à tapis préflop gagnait dans 100 % des cas. (Webmaster)
. Moi au début je faisais une martingale en HU limit. (Vito)
. A 16 ans, j’adorais partir à tapis avec mon tirage quinte ventrale au flop car c’était passé une fois. (Nounet 21)
. J’ai vu en live un mec check/caller 2 street avec rien et tirage rien, checker à la river et dire après avoir vu la top paire adverse « Put**n c’est mon premier bluff du tournoi et comme par hasard il passe pas » (Billousevitch)
. La première fois que j’ai entendu parler de la notion d’edge, je me suis demandé pourquoi d’un coup on se mettait à parler du guitariste de U2. (Waddle13)
. Lors de mon premier tournoi, je touche un brelan à la turn avec un board du genre 89TJ, bien entendu l’autre avait la quinte et ça part à tapis. Et là le drame je ne comprends pourquoi j’ai perdu car je croyais que le brelan était supérieur à la quinte. J’insulte le joueur en face et pense que la room veut me voler l’argent gagné grâce aux paris sportifs. Bien sur tous les joueurs de la table se foutent de ma gueule et me traitent de fish. Ce à quoi je leur réponds que je ne voie pas le rapport avec les poissons (Mac Yavelik)
. Lors de mes premières sessions en cercle, je ne comprenais pas pourquoi les gens disaient « boite » ou « 28 et boite ». (Placebooo)
. Je pensais qu’un 3-Bet c’était miser à chaque street (Xewod)
. « En position », pour moi, c’était la position de l’attaque ! Donc premier à parler, on envoie et c’est un gros avantage ! (Lolo163)

De mon côté, en dehors du traditionnel « Je lâche pas mes as quoiqu’il se passe », j’ai mis longtemps à comprendre la notion de « value bet » à la river et la phrase « Tu n’es payée que par une main qui te bat » a mis beaucoup de temps pour rentrer. Et le « tribet light préflop », pour moi, c’était un min-reraise préflop. Enfin, quand j’avais un monstre en main, je jouais la comédie de la souffrance d’une façon tellement évidente que l’adversaire passait dans la seconde !

Advertisements

3 Réponses to “Un thread bien poissonneux”

  1. Eiffel Says:

    ah, c’est énorme !

  2. stefal Says:

    Pour ma part, j’ai ouvert des yeux tout ronds lorsque les jetons sont venus à moi avec A2345.
    Je pensais que seule la quinte AKQJT était payée!

  3. ezeki4l Says:

    Excellente compil’. C’est dur à avouer parfois, mais oui, on a tous dû débuter une fois.

    Pour ma part, c’était des truc du genre:
    3bet= faire une mise de trois fois le montant de la mise adverse.
    Un carré n’a pas de kicker.
    Et j’ai calculé la cote faux pendant des mois.
    Et j’ai joué ma première partie live au casino en Limit 20-40$, en lisant les règles du THEL dans la voiture. Comprenait rien à ces histoires de blinds et surblinds.

    Mais tout ça ne vaut pas un pote qui m’appelle un soir en me demandant si les quintes ont un kicker. Y avait straight sur le board et il avait un As en mains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :