Collusion, chip dumping et difficile décision d’arbitrage

Je papotais avec Maria Maceiras, une joueuse pro espagnole, de collusion et de la difficulté d’être directeur de tournoi. Et elle me raconte ce coup :

« Un ami à moi, Pablo, avait plein de jetons à la bulle d’un tournoi. Et forcément, il en profitait pour tyranniser la table. Il marchait sur les joueurs en relançant et surrelançant systématiquement. Il ne cessait d’augmenter son tapis. A un moment, il relance à 3 000 et un joueur très short pousse son tapis pour près de 4 000 en tout. Et là, Pablo, assis derrière une montagne, décide de passer. Horreur et sacrilège, la table – qui comprenait de nombreux joueurs short stack qui serraient les fesses depuis une heure – hurle à la collusion et au chip dumping. Pour eux, c’est un call obligatoire. Le directeur de tournoi arrive et est obligé de donner raison à Pablo en entendant les raisons de ce fold improbable : il veut que la bulle dure le plus longtemps possible. Hors de question qu’il prenne le risque de donner un bad beat avec sa poubelle et que cette période bénie de massacre cesse. »

Je suis restée pensive. En effet, que ce serait-il passé si le joueur qui avait poussé les 4 000 avait été un ami, ou un membre de la famille de Pablo ? Dure dure la décision… Dans ces moments là, pas facile d’être Tournament director. Le truc, c’est que même si ce n’est pas très « légal », pour prévenir ce genre de risque et de décisions impossibles à prendre, les directeurs de tournois séparent généralement ceux qu’ils savent être proches dans la vie (couples, frêres et sœurs etc…). Encore faut-il savoir qui connait qui…

Perso, j’aime bien jouer à une table de tournoi avec un ami ou deux en full ring (pas plus, of course). En revanche, vous ne m’entendrez jamais dire ou accepter un deal : « Bon, si je te relance, tu passes, ça veut dire que j’ai un monstre » ou « On ne se bluffe pas », voire, pire « Si je te donne un coup de genou sous la table, tu passes, fais-moi confiance, tu es battu ». C’est toujours source à engueulade. J’en ai entendu des belles des histoires comme ça. Des joueurs qui étaient amis et qui sont encore maintenant fâchés à mort parce que l’un a voulu gruger/bluffer l’autre. Parce que l’instinct fait qu’à une table, généralement, on se joue et que quand il y a des jetons au milieu, on a tendance à vouloir ses les adjuger dare-dare.

Évidemment, on a toutefois tendance à éviter de jouer contre quelqu’un qui nous est vraiment proche. Surtout si on sent que l’ami en question va s’empaler et qu’on va le sortir. Une amie joueuse  m’avait ainsi raconté un coup lors d’un très gros tournoi où elle paie la surrelance de son ami avec une petite paire et dans lequel elle touche full max au flop. C’est le Day 1, seules quelques mains ont été jouées et son ami a en main une grosse over-paire. Elle mise cher, il la surrelance fortement et elle passe, sachant qu’il ne lâchera pas le coup, persuadé d’avoir la meilleure main. L’enfer.

Mais imaginons maintenant qu’un des joueurs à la table, suspectant quelque chose, demande à voir la main jetée… Ouch. Le Tournament director, les sachant proches, les a séparés toutefois quelques mains plus tard, histoire d’éviter ce genre de coups qui mènent systématiquement à des engueulades virulentes (inutile en effet de préciser combien mon amie, celle qui a jeté le full, en a voulu à son pote… « Pourquoi on a pas check-check jusqu’au bout espèce de crétin ? »). Mieux vaut alors éviter d’entrer dans les coups avec des mains à accident contre un ami et jouer à fond si on a une très belle main préflop. KK vs AA, c’est inévitable, ami ou pas amis…Et si vous souhaitez changer de table, vous pouvez toujours aller voir le directeur de tournoi en lui disant que votre frère ou votre meilleur ami est assis en face de vous, il fera peut-être la sourde oreille au début, genre « J’ai rien entendu » mais vous séparera probablement assez vite.

Et vous, vous avez déjà vécu des soucis de ce style ? Comment vous vivez le fait de passer un tournoi à la table d’un pote ? Vous avez déjà été témoins de situations de collusion ?

Advertisements

10 Réponses to “Collusion, chip dumping et difficile décision d’arbitrage”

  1. Rincevent Says:

    Pas d’expérience en tournoi.
    Un peu hors sujet: en cash game on se retrouve deux fois en tête à tête avec mon amie et elle fait tout pour me surrelancer. Je couche à chaque fois ma main quand bien même je suis bien loti. J’ai du lui expliquer de vive voix que ça ne servait qu’à fournir du rake!

  2. mr4b Says:

    pas plus tard qu’à Dublin ce Week end, début du Day 1, assis a côté d’une des deux amies avec qui je suis venu … de blindes communes … les boules.
    Nous avons décidé de jouer notre jeu, quoi qu’il arrive. Heureusement rien à signaler. J’ai couché quand je pensais être battu etc et on s’est bien volé les blinds deux trois fois…
    Il faut être respectueux des cartes, c’est tout.
    ;o)

  3. Enkil Says:

    J’ai l’habitude de me retrouver en MTT avec ma femme.
    Le score est de 1-1 en terme d’elimination, et je pense que contre moi, elle a un surcroit de motivation a me prendre des jetons.

    Pour ma part, je vais juste avoir une selection de mains un peu plus serré pour eviter de dormir sur le canapé 🙂
    Hormis ca, quand un coup est commencé, aucun scrupule entre nous, on est là pour jouer et le pire serait de faire des « fleurs » a l’autre, notre ego ne le supporterait pas…
    Par contre, au niveau du rake, effectivement, je pense que je ne jouerais jamais avec ma femme en Casino…. :):)

  4. Gingkobiloba Says:

    Exactement comme MR4B pas plus tard que ce week end à Dublin, day 2 je suis a la meme table que mon meilleur pote avec qui je suis venu, le soucis c’est qu’on est blind commune et qu’il trés short et moi pas trés bien non plus….On a jouer notre jeu, de toute facon vu la table active qu’on avait il n ‘y pas eu un seul tour sans relance donc aucun walk, j’ai raiser UTG une fois lors de sa BB, mais j’ai du lacher mon AQ apres 2 tapis…
    Apres avec un gros tapis la colusion est plus facile je pense …

  5. D8 Says:

    Mr4b est en train d’essayer de nous faire croire que Chokapik a fait une relance dans le tournoi…! Quel bluff
    Sandrine si tu me lis… c’est une JOKE… mais pourquoi t’as pas boité contre Sandra Neujoks!!???

  6. chokapik Says:

    Oui Fred, je te lis… (enfin je lis Claire surtout lol) et à ce moment du tournoi, et bien je crois qu’on peut dire que j’ai fait ma flipette (ou alors est-ce parce que je connais très bien Sandra? mais ça faut pas le dire à Mr4b…).

    En ce qui me concerne, je n’apprécie pas de me retrouver à la table d’un ami ou pire de mon mari sur un tournoi. Mais dans tous les cas lorsque ça arrive (comme ce we à Dublin) et bien on décide de jouer notre quoi qu’il en soit.

  7. Pedro Pok Says:

    Je comprend tout à fait que ma femme (Chokapik) n’apprécie pas de jouer à la même table que moi en tournoi ou en CG. J’ai un edge évident sur elle et du coup c’est très « durrrr » pour elle…lol

    Plus sérieusement ça nous est arrivé bon nombre de fois et en fait tout dépend du tournoi. Dans de nombreuses parties privées à 10 carambars la cave, nous nous sommes livré une lutte sans merci qui a parfois donné lieu à quelques scènes de ménage cocasses suite à un bleuf réussi de l’un ou l’autre (si si Fred elle en fait!).

    Il nous est aussi arrivé d’être à la même table lors de MTT à 100 ou 200 euros, et là j’avoue que ce ne fut pas une sensation agréable même si on avait décidé de jouer le jeu là aussi.

    Enfin en ce qui concerne Dublin, si j’avais été positionné à la place de Mr4b, nous serions allé voir Mike Lacey pour lui signaler notre lien de parenté…

  8. LCP Says:

    J’ai régulièrement vu des cas de chip dumping online sur des SNG. Ca va du truc fait avec une certaine finesse à des choses beaucoup plus hardcore. Je pense qu’online, de nombreux cas passent sans que les fraudeurs ne soient mis en difficulté, même si je ne pratique pas 🙂

    Sinon, vous connaissez l’histoire du mec qui se la pète car il arrive à passer du chip dumping online quand il veut. Les jetons partent toujours vers le même adversaire… louche quoi…
    Un jour, un joueur surprend la conversation et demande au malin à quoi il joue pour que ça passe autant inaperçu.

    Et le gros malinou de répondre : « only heads up guy… »

  9. mat Says:

    nice joke LCP 🙂

  10. FMontmirel Says:

    Souvenir des tranchées, et du poilu qui va avec :

    En 1994, au Poker’EM de Bregenz (Autriche), le champion d’Europe de 1993, le parisien Eric du Portal, qui est aussi un copain, a tiré sa place juste à ma droite dans ce tournoi de 140 joueurs comportant juste 4 Francais. Pour éviter l’accusation facile de collusion, nous avons joué sur des oeufs pendant 3 jours.

    Il y a eu un incident quand j’ai décidé de quitter un coup de Seven avec mon tirage à quinte raté contre Eric, après que j’ai relancé systématiquement le long du coup. Un joueur a appelé le floor pour vérifier les cartes et écouter nos explications. Ils n’ont rien prouvé, puisqu’il n’y avait rien à prouver de toute facon.

    Dur à l’étranger de défendre l’idée qu’un Francais peut être parfois honnête, surtout autour d’une table de poker…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :