Premier tournoi de HORSE aux WSOP : une expérience mitigée

Inutile de vous dire que pour ma deuxième expérience de tous les temps en HORSE en live, j’avais un léger tremblement au niveau des genoux – qui pour une fois, n’était pas dû à la clim’ -. J’avais le trac.

Le trac de passer pour une truffe, d’avoir à abattre à la fin un jeu qui leur semblerait fishy, de ne pas savoir quand ce serait à moi de parler, de combien seraient les mises ou plus simplement, de me planter de jeu (un classique).

Sauf que rien de tout ça : j’ai mis une heure à me détendre certes mais j’ai surtout mis une heure à voir que j’avais le niveau. Je me doute bien qu’en fin de journée, le niveau n’aurait pas été le même et que nombre de joueurs se seraient peut-être réjouis de m’avoir à leur table mais pour ce début de tournois, j’ai vu des erreurs qui m’ont vraiment étonnées. Je pensais que les américains naissaient en ayant la bible du HORSE dans leur berceau.

Il y a eu des joueurs à ma table qui n’ont pas hésité à payer des relances en Omaha HiLo avec K982 sans couleur, d’autres qui ont payé en razz avec une paire de 8 et un roi en vitrine à 5 cartes (c’était contre moi, qui avait J 10 3 (2/5 en dessous) et il a fini par toucher un 7 puis un 9 à la river quand moi je prenais deux bouse), des joueurs se planter de jeu ou des mise, d’autres qui ne savaient pas si c’était à eux de parler etc… Et puis j’ai vu Lex Veldhuis.

Mmmh... Qu'est ce que c'est que cet étrange voisin qu'on vient de me mettre à ma gauche et qui relance trois coups sur quatre ?

Ce mec est ultra-dangereux/agressif et désagréable à jouer en NLHE mais en HORSE, c’est une blague. Il s’est assis en me sortant : « Je suis inscrit au 5 000$ six handed de demain mais j’ai pas envie de multitabler si je suis encore dans le Day2 ; je laisserais tourner mes jetons, tant pis »  « Ben pourquoi tu le joues alors » « Pour passer le temps et apprendre à jouer. It’s refreshing ! ». Waouh. Ca fait quand même 1 500$ la leçon !

Lex ne connaissait qu’un move : en Hold’em et Omaha, le 3-bet suivi d’un donk bet systématique sur toutes les streets en serrant les fesses pour que l’autre ne touche pas (genre il relance en stud hilo en position avec QJ6o et donk comme un fou face à un mec qui tire son low ; trois fois de suite, le mec a raté son low alors qu’il partait avec 3 puis 4 petites tandis que lui chattait genre deux paires as pour scooper). Et idem dans les jeux de Stud/razz (mais bon, il passait quand même quand il sentait qu’il était vraiment derrière). Bref, il mettait la pression en Limit. Lol. Si ce mec est en finale, je veux bien courir comme Matusow à poil sur le Strip s’il le faut.

Et je suis un tantinet agacée par lui  – pourtant il était fort courtois -, c’est qu’il a rapidement monté une fortune (en fait, il n’a pas arrêté de faire le yoyo entre le chattage-up et la livraison-down), notamment en gagnant ce coup de folie contre moi et un autre joueur, le plus gros jamais joué à la table :

Omaha HiLo :

Tout le monde passe et je relance à 300 au bouton avec  Ah 2h 4s 6s au bouton. Comme d’hab, Lex surrelance à 450 et la BB paie. Je complète.
Flop : 3h 5c 9c. Veldhuis mise 150, la BB paie et je relance à 300 avec mon gros tirage, payé.
Turn : Jh qui m’ouvre maintenant les coeurs max en plus. Veldhuis donke à nouveau, payé par la BB, je relance à 600, payé.
Et là, la river n’est pas un de mes mille outs (j’ai plus de la moitié du paquet pour partager et plein d’autres pour scooper ; même pas envie de compter tellement j’en ai). C’est un 9 de pique tout pourri et Veldhuis donke à nouveau. Fold. Fold. Okay. C’était sympa.

Je rate encore quelques coups qui commencent à coûter très cher : mon tapis est passé de 4 500 à la base à 3 000 puis 6 500 puis 3 000 puis 2 000 etc… En bref, des grosses variances propres aux structures rapide. Tu rates trois draw et t’es out. Et le problème, c’est qu’en Limit, ben des draws, tu vas vraiment les chercher souvent… Et un bet par-ci ou un bet par-là et le low qui rentre pas, ça pique toujours un peu… En fait, j’ai trouvé ça plus peace de jouer le NLHE à 1 000$ que ce HORSE à 1 500$ !

Ma seule satisfaction aura été d'avoir gagné mon last longer avec Fabsoul. Mouais.

Bref, je finis par sauter en Razz sur des limit 200/400 avec 2 3 4 8 contre un mec qui paie mon tapis avec 3 5 8 Q. J’ai doublé le 2, doublé le 3 et, pour bien faire, doublé le 4. Bye bye. (Comment ça, je suis de mauvaise humeur et mon post est tout énervé ?)

Pour résumer, je dirais que ce tournoi m’a tout de même donné sacrément envie de jouer en HORSE plus souvent. Le problème, c’est que très peu de tournois sont organisés. Je vais donc continuer à m’entrainer online et aux petites parties de cash que l’on peut trouver à Vegas. Plus que 48 500$ à grinder et je fais le 50k l’an prochain ! 😀

Advertisements

18 Réponses to “Premier tournoi de HORSE aux WSOP : une expérience mitigée”

  1. Patrick Says:

    Justement je me demandais ce que t’avais fait à ce tournoi…

    (Sur la photo avec t lunette, tu me fais penser à Isabelle Carré… qui aurait un nom prédestiné pour jouer au poker d’ailleurs 😉

    Tiens nous courant pour Lex ! (et surtout Jules pour la caméra 😉

  2. lou papet Says:

    bah t’as juste pas eu de chance sur les « boards » (désolé, je sais pas comment on appelle les cartes qu’on retourne la premiere donne dans les variantes de type stud)

    mais ca va viendre 🙂

    je touche du doigt pour toi

    j’adore ton blog (ah bon je l’ai déjà dit ?)

  3. lou papet Says:

    heu
    … du bois
    … je touche du bois

    et pas du doigt

    MDR

  4. D8 Says:

    lou papet va nous montrer de quel doigt il se chauffe!

  5. lou papet Says:

    😀

    heu …

    pouce !

  6. lou papet Says:

    … avant que je soit mis à l’index

  7. eiffel Says:

    ça fait bizarre de lire un post où je ne comprends rien ! 😦

    ah si, tu as fait mieux que fabsoul, bravo !! 😉

    • Dethier Eric Says:

      Mais non tu comprends rien!!! enfin c’est une tactique de Fabrice qui se dit que tant qu’à sortir du Horse autant sortir tôt pour faire d’autres tournois car ça sert à quoi de sortir juste avant la bulle sinon d’avoir perdu plus de temps. 😀

      @Fabrice: Oui tu sais bien on connais tous cette technique. Hum hum! 😉

      @Claire: Chut dit rien, faut bien rassurer un peu ton homme sur le coup.

      @Moi: penser à la ressortir à l’occasion mais en trouvant des arguments plus convaincants. LOL

  8. corsaire88 Says:

    D8 et lou papet : unis comme les deux bois de la main !

  9. Patrick Says:

    j’ai le scoop de l’année:

    http://poker-blog.lipaonline.com/2010/06/scoop-claire-viedefish-renaut-est-dopee.html

    😉

  10. Rv Says:

    hé bé,
    a peine sponsorisée et tu te retrouves dans un tournoi hachement compliqué…
    vraiment pas facile la vie d’un(e) pro 😉

  11. Sonia Says:

    Gne?
    Pardonne mon ignorance mais ca veut dire quoi jouer en « Horse », snif 😦 ? Enfin en Horse ou n’importe quoi d’autre je te souhaite que du bon 🙂
    xxx
    Sonia

    • Dethier Eric Says:

      Le H.O.R.S.E.

      Est en fait un mix de plusieurs variante de poker. Où on se retrouve de niveau en niveau à jouer à ces variantes selon l’ordre des lettres du mot Horse (le tout en pot limit) à savoir H comme Hold’em, O comme Omaha high , R comme Razz, S comme Seven Stud, et E comme hold’em Eigh or beter.

      Le hold’em, Omaha, Razz, eight of beter sont des jeux de board (avec carte commune sur table), 2 pour le hold’em, le razz et le Eigth of beter, 4 pour le Omaha et un jeu de stud dont toutes les cartes sont privatives.

      Dans le Hold’em, le Omaha, le Stud il faut faire la combinaison la plus haute. Dans le razz le plus mauvais jeu, et dans le eight or better, c’est une combinaison à partir du 8.

      C’est dire si c’est un jeu pour joueur aguerrit car il faut maîtriser non pas un jeu mais 5.

      • Sonia Says:

        Merci bcp pour la longue reponse 🙂
        En gros c’est une sorte de pentathlon du poker, et ca a l’air super difficile!
        Ca te dirait pas Claire de lancer le S.O.N.I.A?
        Stud – Omaha – Nullot – Irish – Aviation 🙂 ?
        Ok, j’ai triche, suis allee sur Wikipedia 🙂

  12. Dethier Eric Says:

    Faut que je révise mon eight or better je suis plus très sûr du coup. 😉

  13. aldanjah Says:

    rah la jeune génération issue d’internet : que des donks agressifs !
    dommage pour cette river moisie 🙂

  14. Rednoise Says:

    Stefal m’a donné l’envie de lire ton blog !
    C’est vrai qu’il est très bien !
    Pour le HORSE, c’est toujours de l’expérience en plus prise !
    GL pour la suite 😉

  15. zmasters Says:

    C’est marrant quand on débute au Hold’hem, on comprends rien. C’est quoi un kicker? C’est quoi une flush? Y’a quoi qui bat quoi? C’est quoi un 3bet? Qui gagne si y’a deux paires sur le tapis…

    Puis on s’habitue et tout devient limpide, clair comme de l’eau du robinet.

    En HORSE, je joue pas, et ton article m’a semblé des plus obscurs… Hum on à toujours tout à apprendre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :