Fin de parcours à la 39e place dans les WSOP Europe

« C’est fou Claire. Tu es toujours de bonne humeur, tu affiches tout le temps un sourire mais les seules fois où on te voit triste c’est quand tu joues au poker ! »
« On n’est jamais content de soi, sauf quand on finit premier, n’est ce pas ? »
« Pourtant, tu viens de gagner en deux jours plus que nous en plusieurs semaines (rires) »
« [sourire] Oui, c’est sûr, mais vous inquiétez pas, je suis contente d’être déjà arrivée jusque là. Mais du coup, je viens récupérer mon badge presse pour le Main Event. Tu vois cette photo que je vous ai donnée pour le faire, je souris dessus non ?
[NDLR : il faut donner une photo en avance pour avoir son badge presse WSOP] Et bien c’est une photo prise alors que je bossais pour MIP sur mon ordi. Moralité : mieux vaut pour mon moral que je bosse en tant que journaliste ! »

Cette discussion entre Seth, Nolan et moi [ndlr : les responsables des médias et du tournoi] s’est finie en éclat de rire et je suis rentrée chez moi après un passage au cashier et une difficile journée dans le Day 2 de cet event des WSOP Europe.

Tout avait pourtant bien commencé quand je remporte ce coup énorme contre Tommy Vedes, un très bon joueur américain connu pour son agressivité (c’est d’ailleurs en partie pour cela que je joue le coup de cette façon).

Je le laisse exsangue à la fin de cette confrontation qui m’a couté sang et eau d’angoisse et le laisse parler tout seul « How sick is that ! Are you crazy ! I thought you had at least a set to do that ! That’s so fishy ! How can you push all in with that hand !”. J’ai joué un peu rock’n’roll et j’ai eu de la chance de m’en sortir, ça c’est sûr, mais fishy move, ça, je crois pas… Quoiqu’il en soit, quand la table a cassé, il a eu ces mots doux pour moi : « Tu joues comme moi quand j’ai débuté. Si tu gagnes ce tournoi, je te double tes gains. » Bref, il avait sacrément les boules.

Une fois passée de 23k à 45k, je n’ai plus vu une main. Et quand je dis plus une, c’est plus une. Ok, je vous concède le AK qui m’a permis de voler les blinds à la nouvelle table mais en dehors de ça, c’était juste l’horreur. Et 3 000 le tour. Et la bulle qui arrive. Je m’accroche mais chute petit à petit. Dur dur de trouver un spot au milieu de joueurs qui 3-bet préflop tous les coups. Je décide alors de tenter ma chance moi aussi et de surrelancer un joueur actif avec K-2o. Ma meilleure main (mais bon, j’aurais eu 7-2o que ça revenait au même ; s’il me surrelançait, je devais passer). Il jette après cinq minutes d’agonie pour moi et je me maintiens un peu à flots.

La bulle éclate pour mon plus grand soulagement à 54 left mais le désert continue. 8-3, J-4, Q-3, A-2, 5-6, ça n’arrête pas. Et aucun spot. Je lutte quand même et change de table à nouveau. Pour ce qui sera la dernière fois.

Voici le coup qui me fait très mal :

Blinds 600/1200, ante 200. J’ai environ 40k et je décide de checker ma BB avec Js-10s en main (quatre autres joueurs sont dans le coup). Je suis super ravie de voir un flop avec cette dernière car ces deux suited connectors sont de loin la chose la plus sexy qui me soit arrivée entre les mains depuis des heures. Le flop vient 10 9 6 entièrement à cœur. Je checke, un joueur envoie 2 000, un autre paie et je paie aussi. Turn : 8 de pique. Je check à nouveau et mon adversaire qui avait limpé UTG envoie alors 17k et boite. L’autre réfléchit, souffre et finit par passer ce qu’il dira après être une paire de valets avec le valet de cœur. J’avais déjà décidé que si ce dernier passait, je devais payer. Il n’avait pas la couleur, juste l’as de cœur, j’en avais la conviction. Mais ça lui rajoutait aussi des outs. Je paie, il montre AhQs. C’est donc un grosso modo 65/35 (si mes calculs sont exacts) pour moi. Sauf qu’un méchant cœur vient à la river et me voilà qui tombe lourdement à 23k.

Pas de cartes ensuite, et c’est presque 4000 le tour. Je descend jusqu’à 20k et ouvre alors A-10 au cut off quand tout le monde a passé. J’ai un M=5. Je fais le choix de pousser mon tapis. Mais le bouton, qui est évidemment celui qui vient de gagner le coup précédent contre moi, a les Dames. Et voilà, je suis éliminée à la 39e place pour 2 750£.

A l’heure où j’écris, mon pote Leoledingo est toujours dans la course. Et je croise très fort les doigts pour que demain je doive retourner au casino pour le voir en finale !

Enfin, mille mercis à vous tous pour vos encouragements et vos petits mots gentils : ça donne toujours de la force !

. Et pour finir sur une blague : regardez ce qu’un mec a tapé dans google et qui l’a mené, pour une raison étrange et mystérieuse, sur mon blog (spéciale dédicace à Rincevent qui en a eu une pas mal lui aussi récemment) :

Mouhhaaaahhaaaa 😀

Advertisements

12 Réponses to “Fin de parcours à la 39e place dans les WSOP Europe”

  1. Dr Spades Says:

    GG ! encore une fois 😉

    Si je peux me permettre quand tu envois boite après un C/R avec 7x7x sur 8c6x5c. Quelle est la range de vilain ? As tu de la fold equity ?
    FE = proche de zero IMO vu les stacks il devait être committed.
    range de vilain : 44+, JcTc QcJc KcJc, KcQc AcXc 57s 9cTc 7c6c on va dire

    contre ça tu es à 36%.

  2. viedefish Says:

    Ben il me check raise à environ 6000 (j’ai c-bet à 2500) et j’envoie 21k en tout, ce qui le pousse quasiment à tapis. De plus, j’ai particulièrement l’habitude qu’on check-raise mes c-bets (sans vouloir être trop généraliste, les hommes ont compris qu’une nana pouvait c-bet du coup, il me relancent souvent au flop avec air en espérant me faire passer). Enfin, Vedes est un vrai aggro en tournoi, super LAG. Donc sur le coup, ça m’a vraiment semblé être le bon move… Mais je sais que ça peut être discutable c sur (contre un autre joueur, je l’aurais pas fait comme ça ; c’est vraiment un one shot)

  3. Rv Says:

    gg, c’était pas évident au départ de ce jour

    quel rapport entre « vie de fish » et « homme aime voir grosse fesse de femme » ? 🙂

  4. Kof Says:

    Une nouvelle fois bravo pour ton ITM.
    Et un gros LOL pour google 😉

  5. Rincevent Says:

    VGG!
    Google doit avoir des infos qui nous dépasse 🙂

  6. D8 Says:

    bravos claire!!
    et ça continue, encore et encore, c’est plus le début, d’accord d’accord..

  7. mat Says:

    Encore une perf 😉
    Next !

  8. Sonia Says:

    Mdr! j’en ai eu des pas mal aussi « monster gainer fait t il gonfler les pectaureau », « COMMENT FAIRE POUR EVITER LES BOURRELETS DE LA TRENTAINE », « recits fesses hypertrophies », « blog jambes sexy », « queue de vache » ou encore « nouvelles galeries metz rayon électroménager ventilateurs »… Tu noteras que pour moi c’est quand ils cherchent des jambes sexy qu’ils tombent sur mon blog, pas des grosses fesses 🙂

  9. LadyCats13 Says:

    J’adore la blague de la fin !
    Bravo une nouvelle fois pour ton ITM… attention… on commence à s’y habituer (lol).
    Au plaisir de te lire.
    Biz

  10. Rincevent Says:

    Tiens puisque tu aimes, les deux dernières toutes fraiches qui m’ont fait marrer:

    dans le bearn rase la tete
    dans le bearn, quand on chope quelqu’un qui braconne l’autruche

    M’est avis que c’est le même gus et qu’il est béarnais…

  11. Kof Says:

    Moi ce matin j’ai aussi trouvé une perle dans les recherches googles qui conduisent à mon blog : première fois avec un black.

    MDR

  12. viedefish Says:

    Arf arf arf 😀 😀 😀 Je dois reconnaitre que là, vous me battez sur vos recherches google ! Trop drôle ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :