Carnet de voyage d’un Fish au pays de la Terre du Milieu (Part II)

Après un épique voyage Auckland-Fortaleza de plus de 30 heures, me voilà enfin attablée sous les palmiers, face à l’Atlantique, méditant devant ma bouteille d’Antartica (bière locale très légère) et mes bolinas de quejo (chtites boulettes au fromage) : Brazil me re-voilà !

Mais avant de retourner me vautrer telle une palourde des sables, j’aimerais vous faire partager la suite (et fin) de mon séjour Neo-zélandais et, plus particulièrement, quelques paysages qui m’ont marqués. Pour info, je n’ai évidemment pas eu le temps de tout visiter et je n’ai, entre autres, pas pu passer par Rotorua, la ville des phénomènes volcaniques et des danses Maori (= ville aussi spectaculaire que touristique).

MON TOP 10 DES PAYSAGES DE FOUS AU PAYS DES KIWIS

TOP 10 : Akaroa est une ville qui à l'origine était peuplée par les Frenchies (19e siècle). Mais dès que ceux-ci ont tourné le dos pour rentrer au pays et chercher d'autres personnes/matières premières pour entretenir leur colonie, les English se sont rués sur le spot. On parle donc anglais dans tout le pays mais, gentlemen, ils ont eu la gentillesse de nous laisser des noms de rue tricolore... (c'est déjà ça)

Top 9 : Mouton y es-tu ? Pour info, la NZ compte 18 millions de brouteurs pour 4 millions d'habitants : ça en fait des bottes fourrées UGG, je vous le dis... (sur la photo : le cratère érodé d'un volcan millénaire)

Top 8 : Cette petite crique accessible après une heure endiablée de 4x4 fourmille de mini-pingouins (c'est comme des pingouins mais en mini), de phoques et donc... de requins. Et si on est inspiré par le paysage, la propriétaire des lieux se fait un plaisir de nous inviter pour une balade sur l'eau en kayak. Euh... Non merci...

Top 7 : Et parfois, au milieu de nulle part, se trouvent les restes améliorés (quoique...) d'un des plus vieux campements de colons du 19e siècle. Et l'atmosphère, chargée d'esprits de cowboys fantômes, ne pousse pas vraiment à la contemplation. Mais plutôt à la course à pied. Genre direction un Mc Do ou toute autre forme de civilisation, même primitive. (en fait, après une heure sur place, on aurait même envie d'embrasser un feu rouge)

Top 6 : Ce lac enrichi par les fontes des glaciers à l'arrière-plan (= on se baigne pas tellement c'est froid), est à la température idéale pour mes nouveaux amis les phoques. Cf la tache au milieu de la photo. Oui, oui, celle en forme de crotte. (et d'ailleurs, transition honteusement facile, l'expression "une chambre qui sent le phoque" ne contient aucune métaphore : c'est du premier degré)

Top 5 : Parfois, en regardant défiler les paysages grandioses qu'offrent de simples vitres de bus, on se sent pousser des pouvoirs magiques. "O Grande Pretresse de la Montagne, donne-moi le pouvoir de lire mes adversaires et d'arêter de faire des heros call moisis"

Top 4 : Je n'ai pas utilisé photoshop : promis juré ! Cette couleur flashy est réellement celle du Lac Tekapo (ou d'un lac à côté, je m'en souviens plus ; ils sont relous avec leurs noms maoris bizarres, on confond tout 😀 ). Il parait que c'est dû à une particule minérale flottant dans l'eau... J'ai donc essayé d'en ramener dans ma baignoire mais ça n'a pas marché du tout...

Top 3 : Sur les hauteurs de Queenstown, je me suis sentie pousser un chat persan blanc sur l'avant-bras et j'ai demandé à mes soeurs de m'appeler Ernst Stavro. En effet, le lounge où le téléphérique arrive ressemble à s'y méprendre au design années 70 - avec l'âtre open space pour le feu de cheminée, les fauteuils vert bouteille, les lampes oranges... - du repère du méchant Blofeld dans "Au service secret de sa majesté". Extra ! (du coup, j'en ai profité pour tyraniser mes petites soeurs en toute légitimité)

Top 2 : Dans ce parc naturel, ce n'est pas pour Blofeld qu'on se prend mais pour Mélusine. Il faut dire qu'entre la brume, les reflets miroirs de l'eau, les montagnes dont on ne voit jamais le sommet et les fleurs parmes, tout est offert pour créer un tableau Monet/Turner/Merlin l'enchanteur

TOP 1 : Et enfin, last but not least, la photo la plus moche de toutes (mais j'ai pas pu faire mieux quand j'étais sur place). De toute façon, le paysage était tellement puissant que même si ma photo avait été toute noire, je l'aurais classée TOP 1 quand même... Je vous présente Milford Sound, alias un fjord hallucinant qui dégouline de cascades, donnant aux passagers des bateaux l'impression d'être des pucerons (ici, en petit en bas : un gros navire de 200 places)

Top 1 (suite) : Et comme d'hab, la nature ici ne se sent pas encore écrasée par l'homme : et les bateaux de touristes ne perturbent en rien les activités passionantes des phoques : dormir/manger/dormir/manger/se sécher au soleil/manger etc...

Enfin, en vrac, quelques autres photos de ces 10 jours passés sur la Terre du Milieu :

Devinette : qu'ont en commun ces deux photos ? Je vous vois chercher un truc graveleux mais non. Pour une fois, j'ai fait dans la légende "Géo, le magazine de ceux qui voyagent" : voici tout simplement deux symboles du pays. Le mouton (voir leçon ci-dessus). Et le bourgeon d'alien, euh non, pardon, de fougère. Me demandez pas pourquoi mais c'est comme ça.

Et puisque l'on parle de symboles du pays, vous avez été nombreux à me demander quelle plante symbolisait le mieux la NZ (si, si...). Et bien il s'agit du Pohutukawa, alias l'arbre de Noel, judicieusement appelé ainsi car il fleurit à Paques. (euh non) Sinon, comme vous avez été encore plus nombreux à me le récamer (ma boite aux lettres déborde de courrier) : voici une photo exclusive de mini-pingouin. Et quand ça marche à côté de vous, du haut de leurs 30 cm et de leurs mini-papattes, je vous assure que c'est bien poilant.

Queenstown est une des villes au monde qui propose le plus d'activités de l'extrême : parachute, parapente, saut à l'élastique, hors bord ultra-rapide... Du coup, motivée, j'ai décidé moi aussi de pratiquer un sport à haute décharge d'adrénaline : la luge à roulette. Et le premier qui rit sera puni.

Une des activités principale de Kaikoura, c'est la croisière pour spotter le dauphin. Du coup, on se retrouve tous à l'avant du bateau, entourés de dizaines et dizaines de ces bébêtes charmantes qui enchainent les triple axels façon Peizerat/Anissina. Sauf qu'avec les numériques, neuf fois sur dix, c'est la photo de droite qui apparait dans l'écran... Damn'it !

Certaines villes ont le charme pluvieux de l'Ecosse... (à droite, une photo exclusive du Monstre du Loch Ness, judicieusement dissimulé derrière une truite géante)

Et, histoire de ne point briser les bonnes petites habitudes de ce blog qui n'a définitivement plus rien à voir avec le poker, finissons sur une touche poissoneuse... Que pensez-vous de ce petit écriteau à mettre sur la porte d'hôtel, à la place du tradi "Do not disturb" ? Pas mal non ?

Et puisque l’on parle de partir pêcher le poisson de haute mer, ma transition est toute trouvée : mon prochain tournoi bounty aura lieu le 9 janvier à 21h heure française ! A bientôt et d’ici là, inutile de vous dire à quel point je vous souhaite de passer un bon réveillon du Jour de l’An !  (mais pas de voeux prématurés de bonne chance, juste au cas où ça porterait vraiment scoumoune)

PS : Mon dieu, le dernier mot de ce post est « scoumoune ». Je ne peux finir comme ça. Du coup, je vais dire la première chose qui me passe par la tête : « mouton ». Et voilà qui est mieux. 🙂

Publicités

7 Réponses to “Carnet de voyage d’un Fish au pays de la Terre du Milieu (Part II)”

  1. D8 Says:

    l’avant dernière photo, ça n’a pas été trop dur de porter Eiffel à bout de bras?
    Au fait, en te lisant je suis sur que beaucoup ont eu envie de se transformer en feu rouge!
    Bon séjour Brésilien, et tes comptes rendus sont toujours aussi sympa à lire!

  2. jeeby2 Says:

    Merci pour ces bouts d’histoire du bout du monde.

    Oui, on est loin du poker mais ce n’est pas plus mal de temps en temps.

    Have fun au Brésil !

  3. marcico4 Says:

    Merci Claire pour ces photos et tes récits « d’un autre monde ».
    « What ? you talking to me ? you phoque my wife ? » (ndrl : De Niro) xptdr…
    euh…dsl je sors !

  4. Nantais Says:

    Pas merci pour ces recits merveilleux et ces magnifiques photos, j’ai envie de meurtre là ! 🙂

    Je file à la pharmacie chercher des anti-depresseurs.

  5. bernard Says:

    Beau reportage!

  6. nico de saint malo Says:

    bonne année et plein de table final pour toi cette année
    et la santé

  7. LadyCats13 Says:

    Merci pour ce partage d’émotion. Bonne année 2011 à toi et au plaisir de te revoir. Bizz, Lady

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :