Rubrique à brac 100% VDF ! (et le compte-rendu du WPT Malte aussi, tant qu’à faire)

Il y avait longtemps qu’on n’avait pas lu de sympathiques VDF… Du coup, enjoy, c’est cadeau ! (et continuez à m’en envoyer !)

La VDF de New York back raise

Je joue 4 sit’n’go en simultané et paie de BB avec Jh9h. Le flop arrive comme un miracle de l’espace : Kh Th Qh : j’ai floppé quinte flush ! OMG ! Pour la première fois de ma vie ! Il faut absolument que je fasse une capture écran de la chose ; mais c’est quoi déjà le raccourci clavier ? J’essaie un truc, ça marche pas, tant pis, un joueur mise, un autre raise, je flat et l’autre paie : c’est vraiment trop beau ! Le turn est une brique atomique : je vais me gaver : le premier bet, je call et l’autre aussi !

River : Ah : Raaaah, mais c’est quoi le raccourci clavier pour la capture ???? C’est trop beau !!! Il faut que j’immortalise ça pour mes potes ! Un joueur bet, youpi, je tente en même temps un Pomme+Maj+3 pour la capture, ce qui me fait ouvrir les 3 fenêtres d’un coup : mais non ! Je tente de les fermer une à une et le temps que je revienne à ma table avec ma royale flush, mon time bank est terminé : ma main est couchée !!! Je suis donc le seul joueur au monde à avoir passé quinte flush royale dans un gros pot contre deux autres joueurs : VDF.

La VDF de KingYoann78

Je ne joue plus qu’un tournoi online (bonjour l’ennui) et papote en même temps sur msn avec Jessy, un pote que je regarde jouer en NL400. Pour lui faire une blague, je décide de prendre la place à ses côtés qui vient de se libérer, genre « coucou c’est moi ! Ah merde, me suis trompé, je cherchais la NL5».
Mon pote Jessy, est mort de rire sur msn et me dit « Allez , fais pas ton fish, pose ta blind et joue un tour ». Après avoir splitté un premier coup, je m’apprête à vite quitter la table mais le dealer me donne une magnifique paire d’as UTG avec l’as de trèfle.

Du coup, je relance a 12€ et suis payé 2 fois (UTG+1 et SB), le flop KJ6 tout à trèfle. La sb check et je décide de cbet a 32€ dans le pot qui fait déjà 40€. UTG+1 me relance à 136€…Fier de ma paire d’as et de mon tirage couleur max, je shove mes 360€ restant…
Vilain  tank à peine 5 seconde et call avec un brelan de 6 floppé. Aucun trèfles ou as restant ne vinrent à mon secours et je quitte la table soulagé de 400€… Ca fait cher de la blague pourrie : VDF.

J'arrive à Malte, ouvre le balcon de ma chambre et constate que les palmiers m'empêchent de bien voir la mer. VDF. (mouhahaaa :D)

Et, histoire de ne pas dépareiller, voici mon CR de tournoi du WPT Malte viedefishisé :

. J’avais gagné mon ticket la veille du Main au terme d’un super sat épuisant nerveusement (quand la violence de la structure fait que gagner les blinds donne le chip lead et payer ses blinds rend short stack) et j’étais rentrée chez moi après 5h du matin. J’avais réservé une séance de sport/squash/massage/piscine au soleil l’après-midi mais je me suis évidemment extirpée du lit avec difficulté vers 14h30. Du coup, alors qu’il faisait un temps magnifique, je suis passée direct des rideaux tirés de ma chambre à la salle sans fenêtre du casino : VDF

. Day 1. Good news : je suis assise pile en face de Christofer Williamson, un bogoss du circuit qui ressemble vaguement à Eric le Vampire de True Blood. Bad news : la seule fois qu’il me sourira, c’est parce qu’il m’aura pris plein de jetons sur un coup tout pourri. VDF

. Lors du Day 2, je reviens avec la moyenne en jetons et suis plutôt satisfaite et motivée. Mais, alors que nombre de tables sont composées de random italiens qui adorent donner leurs jetons et éventuellement me bluffer (lors du Day 1, j’avais ainsi vu un joueur me check-raise à 8k alors que j’avais 30k au total suite à un bet à 1,6k de ma part avec TPTK sur un board hauteur dame. J’avais payé uniquement de part son attitude lors du coup. Il me l’a jamais pardonné et m’a regardé méchamment jusqu’à la fin de la journée), j’arrive à la mienne et découvre que je suis prise en sandwich entre Yann Brosolo et un suédois à ma droite et Joel Benzinou et Dominik Nietsche à ma gauche. Je me console en voyant que je ne connais pas les deux joueurs en face de moi. C’était avant que Yann emploie le terme « légendes du online » pour me les présenter… VDF

Le joueur à ma gauche vient de bust et se fait remplacer quelques minutes plus tard par un random poissonneux absolument inconnu et qui n'a pas du tout fait 3 fois runner-up cette année aux WSOP (me demande comment il a fait d'ailleurs)... VDF (un grand merci à Mr4b pour la photo !)

. Lors de ce même Day 2 qui sera un cauchemar tant mes seules cartes jouables ne se connecteront pas aux boards, je décide de just call en position un raise de Brosolo avec paire de 9. Le flop vient 10 8 4 tricolore. Je pense avoir la meilleure main mais me contente de just call son c-bet ; connaissant un peu mon adversaire, j’ai pas envie de me faire surrelancer et que la taille du pot devienne hors de contrôle sans que je sache où j’habite. Le turn est un 6 qui ouvre toujours pas de couleur mais une quinte plus ou moins probable. Il continue à miser et là, j’ai comme un doute : est-ce que j’ai toujours la meilleure main ? Et si je paie, ne vais-je pas avoir à voir une river qui ajoute une over pair et lui qui continue à miser super cher cette fois ? Du coup, idée du siècle (hahaha), je décide de transformer ma main en bluff. Après tout, vu la façon dont j’ai joué, je peux très bien avoir brelan.

Du coup, je le raise comme je le ferais avec brelan (il met 8,5k, je fais 21k) et me prends tapis dans la face quelques secondes plus tard. Je suis couverte et même si j’ai déjà mis environ un tiers de mon stack, je ne peux pas payer pour mes 42k restants. Trop de mains me battent et il n’est pas sur un draw. Même s’il décidait de me faire ça avec un 10 en main (on ne sait jamais), je suis derrière. Et je pense que je montre trop de force et trop peu de fold equity possible pour qu’il me bluffe. Je passe et il me sort « Ah, je pensais que tu étais commit ». Ce qui me fait douter désormais quand il me jure  qu’il était en bluff avec A8.

Car sur le coup, il m’a sorti qu’il avait brelan et je l’ai cru ; il aurait push s’il pensait vraiment ne pas avoir de FE et que j’avais une bonne main. En fait, il m’a dit que jamais je ne pouvais raise avec brelan sur ce spot et la dynamique du coup lui faisait dire que j’étais en bluff. Sauf que perso, et là je m’en fiche de savoir si c’est bien joué ou pas, mais si j’ai brelan sur ce spot, je raise pour value, pouvant être payé par une foultitude de mains que je bats ; bref, je joue ce brelan comme les nuts et s’il y a quinte en face, ben bon appétit. Bref, je ne sais toujours pas ce qu’il avait en main (si c’était vraiment A8 comme lui et ses potes me l’ont juré, c’était franchement super bien joué !) mais la seule chose que je sais c’est que j’ai encore les boules dès que j’y pense. VDF

. Lors du dernier coup, j’ouvre AK en début de parole, ma première vraie belle main du jour. Le cut off se contente de payer et la SB raise à 6k. Je l’ai déjà vu faire ça auparavant dans un spot similaire et folder ensuite face à un 4-bet. C’est le moment où Julien Claudepierre, de BB, envoie un 4-bet à 15k. Pour différentes raisons et pour connaitre le loulou un peu, je sais qu’il n’a pas une main monstrueuse de type AA, voire KK. Il n’est pas sûr de lui dans ce spot et attend avec angoisse de savoir où il habite. Bref, la parole me revient et je décide de faire tapis pour 45k. Le payeur passe mais la SB paie dans la seconde. C’est mauvais signe. Julien passe rapidement ce qu’il dira être QQ et la SB me montre un magnifique AA qui signera ma fin de tournoi. VDF. (pensée aussi pour Nesrine qui va faire la bulle après s’être battue comme une lionne pendant 3 jours : pour toi Nes, bravo mais grosse VDF quand même…)

. Du coup, je décide d’aller me dérouiller un peu avec une séance de squash le lendemain où je vais vite découvrir que la seule chose que ça m’a dérouillé, c’est mon aptitude à avoir des courbatures monstrueuses le lendemain. A moins que ce ne soit la faute du cours de yoga que j’ai tenté juste après et où j’ai sué sang et eau pendant une heure (« Mais c’est quoi ce cours ? Mais comment elle fait elle pour passer sa jambe derrière sa tête en équilibre pendant 10mn ? ») avant de découvrir à la sortie qu’il s’agissait du cours « avancé » de la semaine et qu’il était réservé aux profs de yoga de la ville… Pour mon corps meurtri, VDF

. Le lendemain soir, Tristan avait prévu une petite fête au 22, la boite située au dernier étage d’une tour surplombant toute la ville. Nous sommes donc allés manger un bout avant dans un délicieux resto italien où nous avons découvert un sublime petit vin qui s’est bu tout seul avant de prendre le chemin du night club où tout un clan frenchie avait répondu présent à l’exception de Tristan qui se battait encore pour aller en finale. Comme d’hab (à chaque fois qu’il organise une teuf, il deep run, lol).

J’ai papoté à nouveau avec Phil Hellmuth qui en fait est aussi cool dans la vie que teigneux et insupportable à la table. Manqué d’étrangler Brosolo qui venait de me dire qu’il m’avait bluffé. Testé la vodka locale. Rigolé avec Kara Scott sur le fait qu’elle est somnambule et qu’elle essaie, la nuit, de sortir de sa chambre (du coup, elle se piège elle-même en mettant des objets au sol afin de trébucher et se réveiller avant de se retrouver en pyjama dans les couloirs d’un hôtel rempli de joueurs de poker).

Re-testé la vodka locale. Vanné Ilan sur son frais statut de poker héros et les conséquences rigolotes de la chose (« Ah, ça y est, c’est november nine et ça se la pête hein ! » Hahaha, tu ne vas plus pouvoir parler pendant deux mois !). Testé une autre boite, située un peu plus loin, et où le verre coute moins de 2 euros (j’aurais dû me méfier). Tenté de retrouver ma route jusqu’au Hilton. Et donc, le lendemain, logiquement passé tout le vol du retour à Londres à tester l’étanchéité des sacs à vomi easyjet. VDF.

Mais bon, relativisons, toutes ces VDF ne sont rien comparées à celle-ci : « J’ai laissé plusieurs milliers (ou dizaines, voire centaines de milliers) de dollars sur FT et les dirigeants, en qui j’avais confiance, se sont barrés avec mon pognon. Et comme j’espère toujours les récupérer, je ne peux même pas me lâcher en les pourrissant publiquement pour avoir escroqué les joueurs et méchamment entaché l’univers du poker online. Méga VDF »

Je finirais ce post avec l’expression du moment et qui me fait bien rire : « être nusté ». Du mot « nuts », alias meilleur jeu possible ou « être max ». Et qui peut s’appliquer à toutes les sauces : « Lui, quand il raise UTG, il est forcément nusté ». Ou, plus primitivement, « Punaise, elle est méchamment nutsée ta copine ». Hahaha, j’adore !😀

Sur ce, je ne sais pas quel sera mon prochain tournoi mais je serais à Londres pour l’EPT pendant 15 jours puis à Cannes dès le 7. Je pense que je vais jouer les deux Ladies et un side event à 1k. Ce sera selon l’inspiration du moment ! A toute !

15 Réponses to “Rubrique à brac 100% VDF ! (et le compte-rendu du WPT Malte aussi, tant qu’à faire)”

  1. thorgalxiii Says:

    sympa de lire ces VDF …
    Pour la copie d’écran , il y a en haut la touche Impécr :))
    Sinon il y a un logiciel sympa, Jet Screenshot qui place un icone en bas à droite où on clique pour sélectionner la partie qu’on veut garder.
    GL

  2. Matt Says:

    Wah la classe, une VDF en guest sur l’orginal! Ca fait du bien d’être écouté, fallait que j’en parle😀 Très bonne la blague à 400€! Et pour les joueurs de FT, faudrait aller voir sur un autre site pour le coup : VDM.

    GL pour les prochains tournois!

    @thorgalxiii : oui, sur PC, mais sur mac on a le droit à une jolie combinaison de touches🙂

  3. eiffel Says:

    parce qu’il y en a qui espère encore revoir leurs FTP$ ou FTP€ ? mouahahahahah !😀

    • viedefish Says:

      Ben il parait vi. Je suivais une conversation entre plusieurs gros joueurs qui disaient ça. Genre « ceux qui avaient une grosse bankroll sur le site connaissent untel qui connait untel et ils espèrent par leurs relations court-circuiter le circuit pour récupérer une partie… » Perso, je pense comme toi : ils peuvent direct s’assoir dessus ! En tout cas, c’est la raison principale pour laquelle les pros ne pourrissent pas encore totalement le site et ses dirigeants !

  4. kingyoann78 Says:

    Merci pour avoir publier m’a VDF, j’espère qu’elle t’aura fait marrer ainsi que tes lecteurs! Bonne continuation

  5. D8 Says:

    Je qualifierais ce compte rendu de tout a fait nutsé!
    Je m’excuse pour la vulgarité de ce qui va suivre…. Il parait que la joueuse qui a fait deuxième du wpt avait plus de chatte que l’intégralité de la rue St Denis. T’as pas eu à jouer contre elle!?
    Sinon moi mon prochain gros mtt, c’est le wpt Marrakech. Une chance de t’y croiser? ( 24-28 novembre)

  6. olosorb Says:

    On ne sera jamais ce qu’il avait brosolo mais il est peu souvent nutsé

  7. TiTi PoKEr Says:

    Nice cr, comme d’hab. Pour les VDF, pourquoi se fatiguer ? Il suffit de suivre Fred (D8), sa vie est une longue VDF :):):)

    Ok, je sorsssss sss ss s ….

  8. casimir Says:

    j adore ta plume….c un regal de t lire…bisoux !!!

  9. fabien mezanger (@mr4b) Says:

    Un plaisir de t’avoir revu Claire !
    Pour les lecteurs, je tiens à confirmer à nouveau que Claire est encore plus nutsée en vrai que sur son blog🙂
    biz

  10. KKof Says:

    Ça fait vraiment du bien de se marrer devant un tel article !

  11. Ursa Zimmer Says:

    Ben il parait vi. Je suivais une conversation entre plusieurs gros joueurs qui disaient ça. Genre « ceux qui avaient une grosse bankroll sur le site connaissent untel qui connait untel et ils espèrent par leurs relations court-circuiter le circuit pour récupérer une partie… » Perso, je pense comme toi : ils peuvent direct s’assoir dessus ! En tout cas, c’est la raison principale pour laquelle les pros ne pourrissent pas encore totalement le site et ses dirigeants !
    +1

  12. Eugénie Says:

    Oui je me suis bien marrer aussi en lisant l’article🙂

  13. PEL Says:

    No stress pour les bankrolls http://FTP…Bernard arrive avec 200Millions.

  14. MIK.22 Says:

    VDF, pour moi, c’est un peu de soleil dans l’eau froide, un massage du cerveau, une pause kit-kat. C’est décalé et plus que drôle. Du grand journalisme tout simplement. Claire, je t’aime !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :