Week-end à Tanger et ma réponse à la question « Peut-on juger le coup d’un autre ? »

« Aaaaah »
C’est le petit soupir de soulagement invariable qui accompagne le moment où je franchis le seuil de la porte de mon appart’ londonien avec ma grosse valise au bras – il va d’ailleurs falloir que je la change ; ce ne sera jamais que la 3e cette année à me claquer dans les pattes…-
« En plus, il fait beau » (histoire de faire taire les mauvaises langues)

Ces douze derniers jours, j’ai successivement enchainé les caïpis/poissons grillés (Brésil), les chocolats chauds/beignets (Amsterdam) et les tagines/couscous (Tanger). Et outre un estomac au bord de l’infarctus (si si), je dois reconnaitre que je suis un peu fatiguée. Voyager c’est une grande chance et je prends toujours l’avion avec le même enthousiasme mais rentrer chez soi, vider sa valise, faire une machine à laver, aller faire ses courses et se coucher dans son lit, franchement, c’est pas mal non plus…

Si je n’ai pas joué à Amsterdam (le Main à 5000? Euuuh, laissez-moi réfléchir…) , j’en ai profité pour bosser sur d’autres projets et visiter un peu la ville –les canaux, le musée du diamant, le Katten Kabinet –un musée des chats, lol- ;  en bref, un week-end bien sympa !

La Venise du Nord et ses canaux (et ses vélos aussi... Entre les trams, les voitures et les bikes, j'ai failli être écrasée douze fois !)

Qui a dit qu'Amsterdam, c'était tout gris ? (les magnets sabot pour les frigos des touristes et le marché aux fleurs)

En revanche, j’ai participé au tournoi à 1000 euros du Tanger Poker Million (merci d’ailleurs à Yaya pour son accueil). Mais bon, sans succès puisque j’ai sauté 10 places avant l’argent (grrr) …En effet, nous jouions en 8-handed (mon format préféré) mais à 26 joueurs left, ça donne du 6-6-7-7 joueurs par table… J’étais donc en 6-handed, avec 15bb de moyenne… Inutile donc de vous préciser à quel point il faut booster son taux d’agressivité et prendre son courage à trois mains pour push souvent, malgré les poubelles qui s’enchainent.

Ca marchait plutôt bien, jusqu’au moment où tout le monde passe jusqu’à moi au bouton et que j’ouvre Jh-8h, ce qui résonne un peu comme « nuts » à mon oreille. Jusqu’à ce que la BB ouvre AA mais ça, c’est une autre histoire…

J’ai donc eu un après-midi entier pour visiter cette ville que je ne connaissais pas du tout et je ne l’ai pas regretté : la kasbah est très intéressante (et m’a fait un peu penser à la Grèce), le souk sympathique et la pause thé à la menthe dans le petit Socco, incontournable. C’est une des choses que j’aime le plus dans mon métier : découvrir une nouvelle ville et prendre le temps de la visiter. Vivement donc Prague début décembre !

Les belles couleurs du souk : dépaysement garanti !

La (rock ze) Kasbah offre un dédale architectural où il fait bon se perdre...

La pause thé à la menthe et pâtisseries marocaines est incontournable !

Sinon, je voudrais faire une parenthèse sur un sujet qui a récemment agité la planète poker : la finale du PPT et la kyrielle de « bien joué, mal joué » qui a suivi. Je pense de façon générale, que tout le monde a le droit d’émettre un avis, et ce, sur tout. Après tout, nous sommes en démocratie et, dieu soit loué, nous avons tous le droit de plus ou moins ouvrir notre gueule. Ce qui implique évidemment de donner la parole à des cons aussi… Mais c’est la règle du jeu.

Au poker, dans la majorité des cas, il est impossible de juger un coup de façon objective. En effet, outre les paramètres de bases (cartes, blinds, position, stack…), il est de nombreux autres facteurs qu’il faut savoir prendre en compte : historique entre les joueurs, énergie de la table, tells, instinct.

De même, chaque joueur possède son propre objectif : pour certains c’est faire l’argent, pour d’autres, c’est tel ou tel palier et pour d’autres, c’est la gagne. Ce dernier point ouvre de nombreuses critiques que je trouve particulièrement débiles : à chacun son objectif ! Pourquoi faudrait-il systématiquement jouer pour la gagne (et donc devoir prendre plus de risques sur des gros coups) ?

Le poker est un jeu d’argent qui est relié à des comptes en banque individuels ! Jamais il ne me viendrait à l’idée de critiquer un joueur qui passe toutes ses mains à la bulle d’un tournoi à 10k. Qui sait, il s’est peut-être qualifié sur un sat’ et a peut-être vraiment besoin de remporter 17k à la maison ? Si ça se trouve, depuis le début, son objectif, c’est justement ces 17k. Dans ce cas, employer toutes les méthodes possibles pour atteindre son objectif, c’est tout à son honneur.

Les décisions ne sont que rarement prises d’un point de vue 100% mathématique.

Il y a des coups que l’on peut qualifier d’indiscutablement mal joués mais bien souvent, le jugement sera result oriented (= jugement en fonction de l’issue du coup) : pourquoi tu as just call un raise avec AK en position pour laisser entrer le mec de BB qui complète avec une semi-poubelle et te bats ensuite ? (alors que le mec avec AK a just call en espérant un shove derrière lui, par exemple). Ce n’est pas un coup mal joué, c’est un coup standard, selon un plan prédéfini mais qui ne se déroule pas forcément comme tu l’as prévu…

Un joueur pro qui a déjà fait de nombreux résultats (et donc fait ses preuves) joue (presque) toujours en ayant un plan en tête. Après, évidemment, le board ou ses adversaires peuvent tout chambouler. Mais l’essentiel est que le mec a décidé quelque chose avant et qu’ensuite, il s’y tient. Parfois, d’un œil extérieur, ça peut donner lieu à critiques mais elles seront toujours déplacées : on ne peut pas critiquer un joueur dont on ne connait pas le plan, les objectifs ou la situation à table.

Perso, j’évite donc au maximum de porter un jugement sur les coups joués par les autres pros. Car j’estime qu’ils avaient toujours une bonne raison de faire ce qu’ils ont fait. Ca ne veut pas dire que je trouve que 6-bet shove un mec avec 7-5o soit une bonne idée (« Ah ben merde, il avait les as ; mais il est tellement tight que j’étais certain qu’il folderait même les rois !») mais du moment qu’il y a une direction voulue derrière et une intention claire, le jugement devient difficile.

Après, je ne dis pas que les pros ne commettent pas d’erreurs, évidemment… Je ne connais personne qui ne fasse pas d’erreurs de lecture. De même, de nombreux joueurs pros vont parfois craquer, être fatigués et spew leurs jetons comme des animaux pour une raison X ou Y. Mais outre ces cas où l’erreur est évidente, je pense qu’il est vraiment difficile de porter un jugement sur eux. Ce qui n’est pas le cas en revanche quand, on a à faire à un joueur débutant ou juste mauvais.

Là, je ne vais pas me gêner pour avoir un avis ou pour rigoler sous cape quand un mec se laisse pousser des branchies en face de moi. A Tanger, j’avais par exemple une nana extraordinaire à ma table. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu ça : elle checkait quand elle n’avait rien et over-donk-bettait dès qu’elle touchait un petit truc au flop (genre bottom paire). Du coup, tu pouvais la raise peinard en position et si elle n’avait pas floppé les nuts, elle foldait. C’était une source merveilleuse de jetons ; elle jouait vraiment très mal, comme un livre ouvert. Et là, oui, je vais me permettre un jugement, car je considère qu’elle n’a ni plan, ni stratégie, ni bases de jeu et que je suis mille fois meilleure qu’elle…

Voilou, c’était la petite pensée du jour. L’autre pensée étant que j’ai hâte d’être à St Martin dans une semaine pour jouer au poker (un peu) et profiter de la douceur des Caraïbes (beaucoup) !

En attendant, rendez-vous pour le tournoi par équipe à Londres où je suis remplaçante (David Benyamine s’est désisté 48h avant) ; du coup, je ne participe pas au tournoi en duplicate mais en revanche, j’ai mon siège dans le MTT de samedi ! Quelle joie : ALLEZ LA FRANCE !!!

5 Réponses to “Week-end à Tanger et ma réponse à la question « Peut-on juger le coup d’un autre ? »”

  1. viedefish Says:

    Comme il semblerait que vous préfériez mettre des comments sur FB, j’ai copié/collé🙂 :

    Thierry Cohen, Fred Pole Stars Schott, Anthony Picault, Marie Massin, Elaine Youngmoneymaker, Loris Elka Kuntz, Jérome Schmidt, Guillaume Valle, Jean Philippe Rohr, Greg Ceran-Maillard, Ktorza Philippe, Antoine Lafond, Nesrine Kourdourli, Thomas Luisin, Junior Yeo, Roland Caroen, Johann Soa Thierrin, Fred Pole Stars Schott, Punk Naomi, Thierry Cohen, Yann Brosolo, Pierrick Julien Julien aiment ça.

    2 partages

    Loris Elka Kuntz nice…
    Il y a 3 heures · J’aime 1

    Antoine Lafond Tu as entièrement raison en grande sage que tu es…
    Il y a 3 heures · J’aime 3

    Thomas Bichon ‎ » good read  » !!!
    Il y a 2 heures · J’aime 1

    Nesrine Kourdourli Top ton post, comme d’hab😉
    Il y a 2 heures · J’aime 2

    Elaine YoungMoneymaker LIKE
    Il y a environ une heure · J’aime 1

    Guillaume Valle Standart j ai envi de dire😉
    Il y a environ une heure · J’aime 1

    Nasim Saad La facon de jouer au poker est tellement devenu standarisé et conventionel que si tu joues un coup de facon plus exotique tu as droit à tous les noms d’oiseaux possible.’est bien dommage car ca rend les parties de poker un peu fade.La nouvelle génération de joeurs de poker ont trop été berçé par toutes les emissions de poker oû ont leurs bourrent le crâne de conseils sur la manière de jouer un coup.
    Il y a environ une heure · J’aime

    Nasim Saad Alors que moi rien que l’heure à laquelle je joue va conditioner mafacon de jouer
    Il y a environ une heure · J’aime

    Thomas Luisin Toujours un plaisir de te lire🙂
    GL pour ce « petit » MTT qui s’annonce bien sharky et où il ne devrait hélas, pas y avoir trop d’over-donk-bet avec bottom pair🙂
    Il y a environ une heure · J’aime

  2. mat Says:

    super les photos Claire !

  3. Rv Says:

    «Peut-on juger le coup d’un autre ?»
    définitivement oui : ne dit-on pas, par exemple, d’une fille « Waouw ! elle a un beau p’tit coup elle » ?

  4. TiTi PöKeR Says:

    Pas pro, mais exactement dans la même idée, je ne juge jamais une main jouée, j’émets un petit avis, mais, juste un avis, …. parfois, …. et encore, …….😉

  5. Matt Says:

    Au poker, comme ailleurs, l’être humain a la critique facile. En France, c’est un sport national. Le souci avec les critiques qui ont été émises, c’est qu’elles concernent des mecs qui sont arrivés en TF d’un grand tournoi, émises par des personnes qui sont chez elles (euh… y’a pas comme un décalage?). Ils jugent avec leur propre subjectivité des décisions qui sont elles mêmes subjectives… bonjour l’intérêt de la chose! Ce sont les travers de l’hypermédiatisation et de la parole à tous, bien que cette dernière soit essentielle. De toute façon, c’est simple, faire quelquechose par soi même, l’exposer à la face du monde = s’exposer à des critiques parfois constructives, parfois simplement destructrices. Au bout d’un moment on s’y habitue…

    GL pour les prochains tournois!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :