Just another (month) in Vegas !

Punaise que le temps passe vite… Déjà presque un mois que je suis là, au milieu du désert, à me farcir des vieux texans alcolos, des gros geeks pédants et des analphabètes obèses, en me demandant perpétuellement ce que diable je fiche bien ici au lieu de boire l’apéro en Corse, au bord de la mer, à siroter un pastis peinard tout en demandant au cuistot où en sont les langoustes.

Et puis soudain, ça me revient:

Bon sang mais c’est bien sûr, je suis là pour égaliser le mur de mon salon.

Sauf que c’est plus facile à dire qu’à faire. Ca avait plutôt bien commencé, entre les sit’n’go one table et mon premier tournoi WSOP où je min-cash, et puis d’un coup, la scoumounite m’a frappée. Je l’ai pas vue venir, c’est juste qu’elle a surgit, comme ça, de nulle part. Qu’elle m’a tapée sur l’épaule et qu’elle m’a dit, « Claire, je m’ennuie, donc je vais te pourrir un peu. », « Oh ben non » « Oh ben si ».

Bref, pour commencer en douceur, j’ai bust de deux tournois Deepstack à 600$ du Venetian. Donc un coup où un mec inspiré décide de payer mon raise hors poz’ avec 67o. Le flop vient 5 8 9 avec deux carreaux. Et moi, ben j’ai A9 de carreau. Le tout dans un pot 4 fois supérieur à l’average. Bref, ce n’est qu’un exemple.

Au Venetian, en ce moment, c’est Carnaval. Oui, en effet. C’est la fête.

Mais, petite parenthèse ludique et fun, le Venetian offre heureusement aussi autre chose que du poker : le show mondialement connu du Blue Man Group. J’avoue que j’avais jamais été méga tentée, car aller voir des hommes peints en bleu qui jouent du tambour, ça m’excitait pas plus que ça (sans blague…).

Sauf qu’en fait, on y est allé avec des potes et on s’est poilés comme des fous ! Oui, en fait, le spectacle est très drôle ! Et le son est juste le meilleur que j’ai jamais entendu dans une salle de concert de ma vie. Ptet aussi que les 5 batteries simultanées y sont pour quelque chose…

Et ensuite, le lendemain, j’ai bust d’un deepstack quelconque je sais plus d’où. Ptet le Caesar’s où il y a les plus mauvais joueurs du monde. Un exemple. Un vieux moustachu raise et, venant d’arriver à la table et ne connaissant pas le gugusse, je 3-bet au bouton avec JTs. Il paie en râlant. Je c-bet sur le flop As high et il snap fold les dames en râlant : « Always, always the ace ! You wanted it? You got it ! Easy game ! Nice hand ‘mam… » Ensuite, il a joué deux coups : AA et AA. En deux heures. Et il a doublé et triplé car il y avait toujours une (ou deux) mains en face. Quand j’ai bust sur mon traditionnel 80/20 (TT vs 88, obv), il était énorme chip leader à ma table. Lol. Easy game en effet…

Du coup, j’ai été marcher dans la montagne pas loin (là, on est à plus de 2500m d’altitude et à moins d’une heure de Vegas)

Et le lendemain, j’ai bust d’un tournoi deepstack quelconque. Au Rio peut-être cette fois. Sur un flip. Voilà voilà…

Du coup, j’ai été faire un tour dans le désert pour méditer et surtout, pour manger un sandwich. Que Fab m’avait fait. Parce que oui, c’est comme ça chez nous. (mouhahaaahaaa)😀

Et puis le lendemain, j’ai floppé couleur max en cash. Dommage.

Du coup, je suis retournée marcher dans la montagne. J’avais pas bien vu les chalets en bois. (« Oooh, les beaux chalets… »)

Et puis, comme en fait, la nature c’est sympa mais bon, ça paie pas le loyer, j’ai décidé d’aller buster d’un autre tournoi, le HORSE à 1500$. Je fais très peu d’events WSOP mais celui-ci, c’est un kif tout particulier. J’aime beaucoup jouer en mode cheval, et même si je sais que je ne suis pas un caïd de fou à la table, je me défends et en plus, je m’amuse. Sauf que voilà : j’ai eu tous les Rois/Dames/Valets/10 du paquet en razz et tous les 2 4 6 7 offsuit pourris du monde en Hold’em et en Stud. J’avais envie de pleurer. D’ailleurs, en fait, j’ai pleuré.

Le boulevard Horse ? Oh sorry, il est en travaux, il est fermé à la circulation. Comment ça, il y a des gens qui roulent dessus ? Ah oui, non, je voulais dire : « Il est fermé à VOTRE circulation ».

Du coup, marre des bad beats, on est sortis.

Le festival Electric Daisy est un must du must pour tout amoureux d’electro : pendant trois jours, au milieu du désert et dès la nuit tombée, plus de 300 000 clubbeurs fous envahissent un circuit automobile gigantesque pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit au son de Clavin Harris, DeadMau5, Skrillex, Afrojack, Martin Solveig, Avicii ou Steve Aoki.

Et pis les filles ont un dress code tout à fait particulier. Là, c’est très soft puisqu’on ne voit pas le derrière. J’ai croisé au moins cinq nanas en string ficelle avec des grosses bottes en fourrure en dessous ! Mais si ! (et au dessus, ben deux mini-étoiles en plastiques, histoire de laisser planer un peu le mystère…)🙂

Du coup, histoire d’oublier en dansant, on s’était décidé à la dernière minute pour y aller. Mais si nos potes avaient leurs tickets, nous pas (et c’était complet). Je vous la fait courte : on trouve pas de tickets au marché noir, on croise par hasard à l’extérieur des potes du circuit (miraaaaacle!), ils ont une des meilleures tables du festival, pile sur l’estrade face à la scène, on attend pour avoir la table, le vent est dingo, les palmiers fléchissent et on a du sable dans les yeux/narines/partout, le festival est annulé avant même qu’on ait eu la table, on se précipite à la voiture, on est dans les bouchons, on râle, mais…

On arrive juste à temps pour voir Calvin harris au Surrender ! On a dansé pendant deux heures non stop : ça a évacué les bad beats et tous les burgers de la semaine🙂

Et puisqu’il est question de burger, impossible de ne pas faire une parenthèse sur le pire endroit de toute la ville. Ou peut-être du monde entier : le « Heart Attack grill ». Un fast-food hardcore où il faut signer une décharge à l’entrée : si vous mourrez par trop forte injection de graisse dans votre organisme, ce sera de votre faute. En clair, l’endroit propose des burgers à… 10 000 calories pièce ! Mais comment font-ils vous demandez-vous ? Et bien ils trempent les petits pains dans du saindoux. Et ils mettent une demi-plaquette de beurre dans votre milk-shake. Burp.

Mais le top dans tout ça, c’est que les mecs de plus de 160 kilos y mangent gratuitement. Histoire de peaufiner leur tapissage artériel, I guess… Sympa non ?

Bon, je sens que je vous ai plombés, donc faisons une pause sushi.

Pause sushi (les meilleurs restos japonais se trouvent à Vegas) Enjoy !

Sur ce, retournons à Downtown Vegas (là où ce trouve l’infame Heart Attack burger) car vous voyez Freemont Street ci-dessous ?

Et bien maintenant, devinez quelle est la nouvelle attraction de la rue la plus vieille de Vegas ?

Je vous donne un indice :

Zip, zip, zip, hourraaaaaaaah ! En effet, on peut descendre la rue en tyrolienne ! (et c’est très court mais très fun !)

Et, comme on ne fait pas les choses à moitié et qu’on était dans le coin, on a aussi découvert un musée de fou. Oui, un musée, à Las Vegas !!!

Le musée de la mafia ! Un endroit magique qui relate toute l’histoire de Vegas et de son appropriation par le syndicat du crime depuis le temps des cow-boys jusqu’à nos jours, en passant par les années « Dick Tracy style » 50 et les années « Flamingo style » 70 ! Passionant !

Et le lendemain, c’était reparti : cela faisait un peu trop longtemps que je n’avais pas perdu d’argent donc je me suis dit que ce n’était pas possible. Il fallait que j’y retourne. Hors de question de repartir du Rio les poches pleines ! Il fallait que je spew un peu ! Et en effet, et ce, avec une grande aisance et beaucoup de détente dans le geste, j’ai donné tous mes jetons au pire joueur de la table après deux heures incroyables. D’ailleurs, quand j’ai perdu le dernier coup (j’ai floppé brelan max contre tirage couleur au valet, les tapis partent au flop), la table a éclaté de rire : « There are thoses days, you cannot do anything… Except going back home… Right ? » Right.

Suis retournée dans le désert. En même temps, ça tombe bien, j’avais pas fini de compter les cactus.

Et pis en rentrant, suis passée devant un dragon en chocolat, donc j’écris ce post en finissant une tablette. Il parait que ça marche très bien : choco-power !

Bon, ok, je l’avoue, j’en rajoute un peu. Pas sur les anecdotes dessus (qui sont vraies) mais sur le fait que j’ai quand même gagné pas mal aux tables de sit’n’go quotidienne, ce qui m’a permis de maintenir la tête hors de l’eau. Je ne suis pas positive (faut pas pousser) mais je suis très peu négative : les dégats ont été amortis et je compte bien sur les trois semaines à venir pour enfin me faire souffler un peu…

C’est vraiment difficile de se lever tous les matins avec la rage de vaincre et l’envie de scorer, pour se prendre un mur quelques heures plus tard. C’est difficile de bien jouer tout le temps aussi quand on perd. Par exemple, et comme beaucoup de gens, je sais que j’ai tendance à payer plus souvent river quand je suis tiltée (« Ah non, il a pas encore fait flush backdoor ! C’est pas vrai ! » « Ben si, évidemment ») : je supporte moins l’idée qu’on puisse me bluffer donc je peux payer perdante plus souvent. Et ça, il faut vraiment que je surveille et que je garde une très forte discipline : hors de question de rentrer dans un cycle de loose qui se mord la queue.

En plus de bien jouer, il faut une chance inouïe pour aller loin dans un tournoi. Et il faut tenir bon quand elle n’est pas là. Encore tout à l’heure, après des heures de lutte et un tapis supérieur à la moyenne, je perds QQ contre KK. C’est comme ça, c’est tellement standard que ça fait partie du paysage. Les tournois à 235$ de 14h du Rio sont très beaux de part certains critères (niveau faible et nombre très élevé de participants – et donc, environ 50k à la win tous les jours) et difficiles de part d’autres (structure très rapide, peu de profondeur, rake très élevé) : il faut juste s’accrocher et remonter sur le vélo dès qu’on est tombé !

Je vais continuer à jongler entre le cash, les sit’n’go et les tournois. Et, bien entendu, les bons restos entre potes, les soirées funky, les shows, et tout ce qui fait de Vegas une des villes les plus dingues au monde. Et je retournerais p’tet dans le désert aussi. Mais cette fois, ce sera pour hurler ma joie d’avoir win un bracelet !!! (ou d’avoir fait un bel ITM, ça suffira🙂 )

PS : Et si vous voulez suivre le coverage complet avec anecdotes, photos et toute l’actu de Vegas en direct, rendez-vous sur votre site d’actu poker préféré : Madeinpoker !

PS2 : Et surtout, n’oubliez pas l’Opération 1% aux WSOP pour l’Etoile de Martin ! Allez visiter le blog de cette asso formidable et envoyez-moi un message dans les commentaires ci-dessous pour me dire que vous aussi vous y participez ! Mille mercis pour eux !!!  (Fabien Perrot, Fabrice Soulier et Philippe Ktorza sont déjà IN : on va bientôt ré-actualiser la liste donc venez vous aussi🙂 )

 

18 Réponses to “Just another (month) in Vegas !”

  1. lessims Says:

    Superbe billet
    T’en es à combien de cactus alors ?🙂

  2. Pinson Says:

    Superbe reportage de la vie à Vegas🙂
    Un petit reportage video serait super cool🙂
    Je me souviens du temps sur made in poker ou il y avait presque tous les jours un reportage vidéo ( trop bien fait ), snif cela me manque😦
    J’espère que tu seras encore réélus meilleurs blog poker sur la toile ( enfin je ne sais pas si cela existe encore, ce genre de vote ).
    Alors encore trois semaines de délires, alors fais nous rêver , nous qui sommes en France sous la pluie et le vent snif😦

  3. kaviar Says:

    Tu as fait un break de deux jours pour l’écrire ce billet !
    On se surprend à souhaiter que tu sois plus assidu sur le blog.
    Je sais pas moi, vis moins de trucs intéressants par exemple, t’auras plus de temps pour écrire.

  4. Sonia Says:

    « En même temps, ça tombe bien, j’avais pas fini de compter les cactus. » mdr
    je te souhaite quand meme que la chance s’inverse pour les prochains tournois, meme si perso, j’adore tes billets tourisme🙂

  5. D8 Says:

    à Pinson : Bien sur que ça existe encore, je l’organise en mars!
    Mais le problème de Claire c’est qu’elle préfère la high qualité à la quantité. A chaque fois qu’on lit un post on se dit que c’est le meilleur! C’est rude..!

  6. cartermd Says:

    Tu me fais toujours rever avec tes posts continue comme ca, il jour je le vivrais aussi (quand les poules auront des dents je pense)
    N’oublie pas de continuer a compter les cactus c’est vital🙂

  7. Rv Says:

    Quand tu auras fini de compter les cactus, tu pourras retourner compter leurs épines🙂

  8. Henri Vincendon Says:

    SUPER, la petite pointe d’humour la dérision sur le « pourquoi ça m’arrive à moi cette horreur » qu’on se dit tous. C’est frais léger et la chaleur du grand ouest américain ça nous change de l’été pourri ouest européen. MECI et encorrrrrrrre

  9. xmaster Says:

    Question: Est ce que ce serait pas plus ev+ de jouer moins de tournoi mais avec des buyins plus élevés étant donné le genre de level qu’il y a l’air d’avoir la bas?
    Tu vas jouer le main event sinon?

    • viedefish Says:

      Disons que je vais faire un peu des deux : trois gros events à 1500$ et quelques plus petits à 500$ ou moins. Mais c’est sur que le souci, c’est la structure de ces « petits » tournois, qui favorisent grandement la part de chance… Encore hier, j’ai bust à 100 places de l’ITM (sur 2800 joueurs) dans le 1500$, sur un flip tout bête… Mais bon, comme tu dis, l’idéal, c’est le main Event. Sauf qu’il va falloir chatter le ticket avant🙂

  10. llwb Says:

    Martin Solveig dans une rave ou Calvin harris au Surrender…euh vous êtes pas trop vieux pour ces co….ries ?
    roohhh je plaisante

  11. Les sites de poker Says:

    Billet génial! J’adore ton humour!
    En tout cas, tu as bien raison de profiter de Vegas et de ses environs, entre deux parties! Enjoy!

  12. FMontmirel Says:

    Grandiose ! merci Claire

  13. misterhyde22 Says:

    Nice report (as usual) !
    On attend la suite avec impatience !!

  14. KKof Says:

    C’est de voir qu’on n’est pas seul dans son bad run lol

  15. aldanjah Says:

    toujours un plaisir de te (re)lire, même avec 1 mois de retard.. !

  16. Bergamoth Says:

    Les vacances se prolongent ? Pas de nouvelles en ligne depuis un p’tit moment🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :