Main Event des SCOOP, Package APS, séjour à Evian : elle est là, la semaine de good run !

Il y a quelques jours, je décide de tenter le Main Event des SCOOP sur un coup de folie ; en effet, le online a généralement tendance à me faire tilter très vite et surtout, à m’ennuyer tellement que je ne peux m’empêcher, en plus de mes tables, de faire autre chose (lire un article, mater un zapping ou une série, glander sur des lolcats ou failbook etc…) et donc, de misclick, de rater des mains, de rater des infos, de faire des erreurs etc… Le pire étant quand je décide de cuisiner en même temps, voire de faire la vaisselle ou de ranger l’appart (ce qui ne m’arrive que quand je joue online d’ailleurs, hahaha!)…

De plus, je n’ai aucune gestion de bankroll online, je peux déposer 100€ et les utiliser en intégralité sur un tournoi one shot. Bref, je suis pas du tout la grosse joueuse online qui passe sa vie devant l’écran à grinder en mode robot… Mais là, pour une raison mystérieuse (ok, probablement que les 180 000€ à la gagne y étaient pour quelque chose…), je me motive, j’ouvre la room et je tombe sur un irrésistible sat’ à 2000 FPP. Et comme je n’utilise jamais mes FPP, je me dis que c’est le bon moment pour m’en débarrasser avant qu’ils ne soient périmés (ça me fait le coup tous les ans avec mes « air miles », donc dans le doute…)

Sur un malentendu, voilà que je ship mon premier sat’ (yeepee!) qui m’envoie direct sur le super sat’ à 10 000 FPP (méga-yeepeee!) et là, pour mon plus grand bonheur : je ship mon ticket à 500 euros !!! Branle-bas le combat, j’ai rarement joué un tournoi aussi gros de ma vie online (à part un 1000 qui était énorme l’an passé ou il y a deux ans) et pendant des heures, je lâche rien et j’ai la chance de monter des jetons tranquillement, en suivant toujours plus ou moins le tapis moyen.

Allez Claire, on reste focus et on déchire tout (et le roi de pique, tu peux le mettre dans la colonne à gauche)

Allez Claire, on reste focus et on déchire tout (et le roi de pique, tu peux le mettre dans la colonne à gauche)

Bref, tout se passe tranquillement et plutôt doucement pendant deux jours (oui, c’était long). Jusqu’à ce coup :

Oui, tout est parti préflop. Et oui, de BB avec KK, j'ai vu 3 mecs faire all in devant moi. Et, chose incroyable, ma main est restée devant !

Oui, tout est parti préflop. Et oui, de BB avec KK, j’ai vu 3 mecs faire all in devant moi. Et, chose incroyable, ma main est restée devant sans stress !

Là, mon coeur s’est arrêté. J’avoue que passer de genre 500k à 1,3 millions dans ce tournoi et à ce stade du jeu (je crois que nous ne sommes plus qu’une centaine left), ça sonne tellement dreamy que sur le coup, j’ai du mal à respirer. Fab (qui a terminé encore plus loin dans ce tournoi que l’an passé) n’en revient pas non plus et on commence sérieusement à se demander ce qu’on va bien pouvoir faire de tout l’argent qu’on va gagner…🙂

Laissez-moi me rouler de bonheur dans mes jetons...

Laissez-moi me rouler de bonheur dans mes jetons…

Sauf que environ 7 minutes plus tard, oui 7 minutes (c’est à dire que je suis encore en train de jubiler à la vue de mon monster stack), il se passe ça :

Un mec min-raise, comme d'hab, le Suédois reraise, et là, j'ouvre KK de BB. Comme dans un rêve. Ou pas. (Je n'ai jamais réussi à fold KK préflop, surtout contre ce type de joueur, mais je m'en suis beaucoup voulue d'avoir mis 100BB préflop dans ce coup: j'aurais pu trouver un meilleur spot plus tard et prendre le risque de fold... :(

Un mec min-raise UTG, et, comme d’hab, le Suédois Zidane (!) le 3-bet. Et là, j’ouvre KK de BB. Comme dans un rêve. Ou pas. (Je n’ai jamais réussi à fold KK préflop, surtout contre ce type de joueur, mais je m’en suis beaucoup voulue d’avoir mis 95BB préflop dans ce coup: au vu de la beauté de la structure, j’aurais ptet pu trouver un meilleur spot plus tard et prendre le risque de fold en attendant une main plus safe… Ou pas.

Raaaaaaaaaah...

Raaaaaaaaaah…

Bref, je me suis accrochée encore pendant quelques heures avant de bust 72e (sur plus de 2400 joueurs) pour un gain d’un peu plus de 2000€. Ce qui m’a à la fois fait plaisir (transformer 2000FPP en 2000€, c’est un kif) et immensément déçu. Bref. Tout ça pour dire que du coup, j’ai décidé d’aller jouer à la dernière minute le FPS d’Evian ! (quand je vous disais que ma gestion de bankroll était une cata😀 )

Un petit bol d'air pur pour vous calmer de vos deux jours passés online?

Un petit bol d’air pur pour se calmer de deux jours passés online? Ouiiii!

J'adore le Royal à Evian. Difficile de dire le contraire, évidemment, mais je pense qu'il s'agit du plus bel hôtel dans lequel je n'ai jamais eu la chance d'aller !

J’adore le Royal à Evian et son charme désuet. Difficile de dire le contraire, évidemment ; il s’agit d’un des plus bel hôtel dans lequel je n’ai jamais eu la chance d’aller…

Bref, j’ai passé un séjour merveilleux au Royal mais une journée horrible lors du FPS. Pas besoin de détail, c’est juste la journée qu’on connait tous : card dead de la mort, aucun spot, aucun flop, tout qui rate. Bref, une journée vraiment rageante, surtout quand on prend en compte le niveau de certains joueurs du tournoi. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu ça…

Laissez-moi vous raconter trois mains de fou, vous allez voir (c’est une démonstration de fishitude) :

. Un gros moustachu relance à 2k avec 9,5k de tapis, flat un 3-bet à 7,5k avant de magistralement folder AQ face up sur un baby flop avec 2k derrière lui (hahahahaha!)

. Je bet river un tirage que j’ai raté et le mec JUST CALL avant de montrer AK sur JTxQx (j’avais KT  et n’étant pas sûre de la showdown value de ma main, j’ai trouvé le min-blocking bet très adapté à la situation, car en plus, ça peut faire fold AT, KJ ou AJ chez ce type de joueur stressé et dont c’est le premier tournoi live). Oui, le mec just call river. Et non, il n’y a ni flush ni doublette. Oui, il est méga max de la mort. Il aurait pu se prendre une pénalité mais des étincelles ont tellement brillé dans nos yeux à tous qu’aucun des joueurs de la table n’a voulu lui mettre la puce à l’oreille en sous-entendant qu’il ne comprenait rien à ce qu’il faisait. Du coup, on a tous poliment dit « Nice hand ».

Ah oui, c'est ton premier tournoi en live et tu n'as pas relancé river parce que tu savais que je paierais pas?

Ah oui, c’est ton premier tournoi en live et tu n’as pas relancé river avec les nuts parce que tu savais que je paierais pas?

. Et là, le coup que je vais maintenant vous raconter, c’est le pompon absolu. Ma table casse et je comprends vite qu’un joueur fait la loi à la nouvelle. Il jette des piles de jetons de 5k dans des overbets monstrueux et n’a jamais aucune idée de pourquoi il le fait. Mais ça le fait marrer (et c’est tant mieux). Inutile de préciser que nous implorons tous le Dieu du poker pour qu’il nous envoie une main sérieusement nutsée ! Ce qui arrive très vite à un jeune à capuche qui ouvre KK et qui a le bonheur d’entendre « all in » sur un flop 552 dans la bouche de la baleine. Le mec avec KK paie l’énoooooorme check-raise/overbet et voit avec horreur la baleine lui retourner un 2. Sauf que la deuxième carte n’était pas un autre 2 (attendu) mais un K. Okayyyy. Du coup, la baleine chute à 25k et décide pour se refaire de joueur TOUS les coups comme un maniaque. Et vient ce moment magique :

UTG+1, qui est short, open push 5500 et lui, qui est UTG+2 snap avec 20k derrière en nous disant « Je suis léger mais je le sens bien ». La SB décide alors de relancer à environ 20k avec AQ et notre ami baleine éclate de rire avant de fold… 8 et 3 offsuit. Oui, 8-3 !!! Et là, il nous sort « Ah je vous avais bien dit que j’étais léger! » Je n’avais pas beaucoup dormi la nuit précédente (on avait pris un vol de Londres a 8h du matin) et mes nerfs ont lâchés, j’ai eu un gros fou rire : impossible de m’arrêter !

fou rire

Bref, tout ça pour dire que je n’ai pas pris un jeton ni à la baleine ni à celui-qui-just-call-avec-nuts, et j’ai bust comme une bouse de ce tournoi ou vraiment, malgré toute la patience du monde, je n’ai pas pu monter un seul jeton et où j’ai finit par sauter avec AJcc sur 7c8c2h contre paire de 8 pour brelan. Voilà !

Et re-belote dans le side turbo ; je 3-bet l’autre chip leader de la table avec AQ, il just call hors poz’ avec paire de 6 (hum…) et le flop est venu A6x. Yeah.

Heureusement, on s’est vite consolés avec :

Les bains bouillonnants extérieur au Spa du Royal... Mmmmh !

Les bains bouillonnants extérieur au Spa du Royal… Mmmmh !

Et aussi avec :

Miaaaam les spécialités savoyardes qui vont bien ! Fondue aux morilles, tartiflette aux petits lardons, filet mignon sauce girolles... Sluuuuuurp!

Miaaaam les spécialités savoyardes qui vont bien à la Ferme des Alpes ! Fondue aux morilles, tartiflette aux petits lardons, filet mignon sauce girolles… Sluuuuuurp!

Et, cerise sur le cake, Fab a terminé 4e du Main Event, ce qui au final nous a signé un très beau week-end !🙂

Enfin, il y a maintenant près de 15 jours, j’ai vécu un moment fort sympathique à Londres ! En effet, nous avions été invités avec Fabrice par Bodog à jouer un sit’n’go aux côtés de sharks comme James Akenhead, Mc Lean Karr, James Dempsey ou encore Salman Behbehani et de fish qualifiés par la room, le tout en dégustant des petits fours et en profitant d’un généreux open bar comme seuls les anglais savent le faire. A la clé de ce sit’n’go de 20 joueurs se trouvait un généreux package pour l’APS Manille en janvier prochain pour deux personnes (billets d’avion, hôtel 5 étoiles, frais sur place et surtout, un ticket d’entrée chacun pour un freeroll avec 100k de prizepool et seulement 50 joueurs qualifiés ! Miaaaaam !).

Et là, j’ai run like heaven et, dans un enchainement digne d’un Walt Disney, j’ai win un flip contre Karr (zou, busto), fait un hero call de folie à tapis contre Akenhead (merci la confiance amenée par le champagne) et fait un monster bluff all-in en heads-up en 4-bet au flop parce que j’étais sûre que mon adversaire allait fold (et pour une fois, j’avais raison -#extraluciditéalcoolique), bref, une promenade de santé qui m’est tombée dessus quand je m’y attendais pas et qui m’a vraiment donné un coup de boost au moral!

Au delà du package, je crois que ce qui m'a fait le plus plaisir, c'est juste le fait de gagner quelque chose. J'avais oublié ce que c'était et même si ça reste un mini-truc, la sensation nous rappelle pourquoi on aime le poker (quand n'importe quel pro bad run pendant des mois, il en vient ,aturellement à détester le jeu et remettre en question sa passion...)

Au delà du package, je crois que ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est juste le fait de gagner quelque chose. J’avais oublié ce que c’était et même si ça reste une mini-win, la sensation nous rappelle pourquoi on aime le poker (quand n’importe quel pro bad run pendant des mois, il en vient naturellement à détester le jeu peu à peu, non?)

Bref, la prochaine étape, ce sera le retour à Londres et pour le coup, je croise les doigts à fond pour run good encore un peu. Mais sur le temps only cette fois. Plus de neige. Plus de pluie. Plus de gris : non DU SOLEIL QUE DIABLE ! Parce que c’est sensé être le printemps depuis 4 jours boudiou !🙂

PS : Et pour finir en beauté, cliquez pour voir cette vidéo bien crétine mais bien poilante aussi (forcément…) !

6 Réponses to “Main Event des SCOOP, Package APS, séjour à Evian : elle est là, la semaine de good run !”

  1. stefal Says:

    The package. Bravo Claire

  2. Murlock7 Says:

    ils auraient pu te prévoir des mecs pour la photo finale quand même!

  3. Jean-Fred THOMAS Says:

    Hello, je jouais le FPS a la table d’a cote et me demandais quelle etait l’origine de ton fou-rire… Maintant je sais🙂.
    Bravo pour le package.

  4. Yourday Says:

    Bravo pour cette perf !
    La vraie question est : comment diable fais-tu pour ne pas rire à chaque fois ???

    En tout cas merci pour cet article, on a vécu avec toi tes hauts et tes bas. C’est marrant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :