Archive for the ‘VDF’ Category

Rubrique à brac 100% VDF ! (et le compte-rendu du WPT Malte aussi, tant qu’à faire)

25 septembre 2011

Il y avait longtemps qu’on n’avait pas lu de sympathiques VDF… Du coup, enjoy, c’est cadeau ! (et continuez à m’en envoyer !)

La VDF de New York back raise

Je joue 4 sit’n’go en simultané et paie de BB avec Jh9h. Le flop arrive comme un miracle de l’espace : Kh Th Qh : j’ai floppé quinte flush ! OMG ! Pour la première fois de ma vie ! Il faut absolument que je fasse une capture écran de la chose ; mais c’est quoi déjà le raccourci clavier ? J’essaie un truc, ça marche pas, tant pis, un joueur mise, un autre raise, je flat et l’autre paie : c’est vraiment trop beau ! Le turn est une brique atomique : je vais me gaver : le premier bet, je call et l’autre aussi !

River : Ah : Raaaah, mais c’est quoi le raccourci clavier pour la capture ???? C’est trop beau !!! Il faut que j’immortalise ça pour mes potes ! Un joueur bet, youpi, je tente en même temps un Pomme+Maj+3 pour la capture, ce qui me fait ouvrir les 3 fenêtres d’un coup : mais non ! Je tente de les fermer une à une et le temps que je revienne à ma table avec ma royale flush, mon time bank est terminé : ma main est couchée !!! Je suis donc le seul joueur au monde à avoir passé quinte flush royale dans un gros pot contre deux autres joueurs : VDF.

La VDF de KingYoann78

Je ne joue plus qu’un tournoi online (bonjour l’ennui) et papote en même temps sur msn avec Jessy, un pote que je regarde jouer en NL400. Pour lui faire une blague, je décide de prendre la place à ses côtés qui vient de se libérer, genre « coucou c’est moi ! Ah merde, me suis trompé, je cherchais la NL5».
Mon pote Jessy, est mort de rire sur msn et me dit « Allez , fais pas ton fish, pose ta blind et joue un tour ». Après avoir splitté un premier coup, je m’apprête à vite quitter la table mais le dealer me donne une magnifique paire d’as UTG avec l’as de trèfle.

Du coup, je relance a 12€ et suis payé 2 fois (UTG+1 et SB), le flop KJ6 tout à trèfle. La sb check et je décide de cbet a 32€ dans le pot qui fait déjà 40€. UTG+1 me relance à 136€…Fier de ma paire d’as et de mon tirage couleur max, je shove mes 360€ restant…
Vilain  tank à peine 5 seconde et call avec un brelan de 6 floppé. Aucun trèfles ou as restant ne vinrent à mon secours et je quitte la table soulagé de 400€… Ca fait cher de la blague pourrie : VDF.

J'arrive à Malte, ouvre le balcon de ma chambre et constate que les palmiers m'empêchent de bien voir la mer. VDF. (mouhahaaa :D)

Et, histoire de ne pas dépareiller, voici mon CR de tournoi du WPT Malte viedefishisé :

. J’avais gagné mon ticket la veille du Main au terme d’un super sat épuisant nerveusement (quand la violence de la structure fait que gagner les blinds donne le chip lead et payer ses blinds rend short stack) et j’étais rentrée chez moi après 5h du matin. J’avais réservé une séance de sport/squash/massage/piscine au soleil l’après-midi mais je me suis évidemment extirpée du lit avec difficulté vers 14h30. Du coup, alors qu’il faisait un temps magnifique, je suis passée direct des rideaux tirés de ma chambre à la salle sans fenêtre du casino : VDF

. Day 1. Good news : je suis assise pile en face de Christofer Williamson, un bogoss du circuit qui ressemble vaguement à Eric le Vampire de True Blood. Bad news : la seule fois qu’il me sourira, c’est parce qu’il m’aura pris plein de jetons sur un coup tout pourri. VDF

. Lors du Day 2, je reviens avec la moyenne en jetons et suis plutôt satisfaite et motivée. Mais, alors que nombre de tables sont composées de random italiens qui adorent donner leurs jetons et éventuellement me bluffer (lors du Day 1, j’avais ainsi vu un joueur me check-raise à 8k alors que j’avais 30k au total suite à un bet à 1,6k de ma part avec TPTK sur un board hauteur dame. J’avais payé uniquement de part son attitude lors du coup. Il me l’a jamais pardonné et m’a regardé méchamment jusqu’à la fin de la journée), j’arrive à la mienne et découvre que je suis prise en sandwich entre Yann Brosolo et un suédois à ma droite et Joel Benzinou et Dominik Nietsche à ma gauche. Je me console en voyant que je ne connais pas les deux joueurs en face de moi. C’était avant que Yann emploie le terme « légendes du online » pour me les présenter… VDF

Le joueur à ma gauche vient de bust et se fait remplacer quelques minutes plus tard par un random poissonneux absolument inconnu et qui n'a pas du tout fait 3 fois runner-up cette année aux WSOP (me demande comment il a fait d'ailleurs)... VDF (un grand merci à Mr4b pour la photo !)

. Lors de ce même Day 2 qui sera un cauchemar tant mes seules cartes jouables ne se connecteront pas aux boards, je décide de just call en position un raise de Brosolo avec paire de 9. Le flop vient 10 8 4 tricolore. Je pense avoir la meilleure main mais me contente de just call son c-bet ; connaissant un peu mon adversaire, j’ai pas envie de me faire surrelancer et que la taille du pot devienne hors de contrôle sans que je sache où j’habite. Le turn est un 6 qui ouvre toujours pas de couleur mais une quinte plus ou moins probable. Il continue à miser et là, j’ai comme un doute : est-ce que j’ai toujours la meilleure main ? Et si je paie, ne vais-je pas avoir à voir une river qui ajoute une over pair et lui qui continue à miser super cher cette fois ? Du coup, idée du siècle (hahaha), je décide de transformer ma main en bluff. Après tout, vu la façon dont j’ai joué, je peux très bien avoir brelan.

Du coup, je le raise comme je le ferais avec brelan (il met 8,5k, je fais 21k) et me prends tapis dans la face quelques secondes plus tard. Je suis couverte et même si j’ai déjà mis environ un tiers de mon stack, je ne peux pas payer pour mes 42k restants. Trop de mains me battent et il n’est pas sur un draw. Même s’il décidait de me faire ça avec un 10 en main (on ne sait jamais), je suis derrière. Et je pense que je montre trop de force et trop peu de fold equity possible pour qu’il me bluffe. Je passe et il me sort « Ah, je pensais que tu étais commit ». Ce qui me fait douter désormais quand il me jure  qu’il était en bluff avec A8.

Car sur le coup, il m’a sorti qu’il avait brelan et je l’ai cru ; il aurait push s’il pensait vraiment ne pas avoir de FE et que j’avais une bonne main. En fait, il m’a dit que jamais je ne pouvais raise avec brelan sur ce spot et la dynamique du coup lui faisait dire que j’étais en bluff. Sauf que perso, et là je m’en fiche de savoir si c’est bien joué ou pas, mais si j’ai brelan sur ce spot, je raise pour value, pouvant être payé par une foultitude de mains que je bats ; bref, je joue ce brelan comme les nuts et s’il y a quinte en face, ben bon appétit. Bref, je ne sais toujours pas ce qu’il avait en main (si c’était vraiment A8 comme lui et ses potes me l’ont juré, c’était franchement super bien joué !) mais la seule chose que je sais c’est que j’ai encore les boules dès que j’y pense. VDF

. Lors du dernier coup, j’ouvre AK en début de parole, ma première vraie belle main du jour. Le cut off se contente de payer et la SB raise à 6k. Je l’ai déjà vu faire ça auparavant dans un spot similaire et folder ensuite face à un 4-bet. C’est le moment où Julien Claudepierre, de BB, envoie un 4-bet à 15k. Pour différentes raisons et pour connaitre le loulou un peu, je sais qu’il n’a pas une main monstrueuse de type AA, voire KK. Il n’est pas sûr de lui dans ce spot et attend avec angoisse de savoir où il habite. Bref, la parole me revient et je décide de faire tapis pour 45k. Le payeur passe mais la SB paie dans la seconde. C’est mauvais signe. Julien passe rapidement ce qu’il dira être QQ et la SB me montre un magnifique AA qui signera ma fin de tournoi. VDF. (pensée aussi pour Nesrine qui va faire la bulle après s’être battue comme une lionne pendant 3 jours : pour toi Nes, bravo mais grosse VDF quand même…)

. Du coup, je décide d’aller me dérouiller un peu avec une séance de squash le lendemain où je vais vite découvrir que la seule chose que ça m’a dérouillé, c’est mon aptitude à avoir des courbatures monstrueuses le lendemain. A moins que ce ne soit la faute du cours de yoga que j’ai tenté juste après et où j’ai sué sang et eau pendant une heure (« Mais c’est quoi ce cours ? Mais comment elle fait elle pour passer sa jambe derrière sa tête en équilibre pendant 10mn ? ») avant de découvrir à la sortie qu’il s’agissait du cours « avancé » de la semaine et qu’il était réservé aux profs de yoga de la ville… Pour mon corps meurtri, VDF

. Le lendemain soir, Tristan avait prévu une petite fête au 22, la boite située au dernier étage d’une tour surplombant toute la ville. Nous sommes donc allés manger un bout avant dans un délicieux resto italien où nous avons découvert un sublime petit vin qui s’est bu tout seul avant de prendre le chemin du night club où tout un clan frenchie avait répondu présent à l’exception de Tristan qui se battait encore pour aller en finale. Comme d’hab (à chaque fois qu’il organise une teuf, il deep run, lol).

J’ai papoté à nouveau avec Phil Hellmuth qui en fait est aussi cool dans la vie que teigneux et insupportable à la table. Manqué d’étrangler Brosolo qui venait de me dire qu’il m’avait bluffé. Testé la vodka locale. Rigolé avec Kara Scott sur le fait qu’elle est somnambule et qu’elle essaie, la nuit, de sortir de sa chambre (du coup, elle se piège elle-même en mettant des objets au sol afin de trébucher et se réveiller avant de se retrouver en pyjama dans les couloirs d’un hôtel rempli de joueurs de poker).

Re-testé la vodka locale. Vanné Ilan sur son frais statut de poker héros et les conséquences rigolotes de la chose (« Ah, ça y est, c’est november nine et ça se la pête hein ! » Hahaha, tu ne vas plus pouvoir parler pendant deux mois !). Testé une autre boite, située un peu plus loin, et où le verre coute moins de 2 euros (j’aurais dû me méfier). Tenté de retrouver ma route jusqu’au Hilton. Et donc, le lendemain, logiquement passé tout le vol du retour à Londres à tester l’étanchéité des sacs à vomi easyjet. VDF.

Mais bon, relativisons, toutes ces VDF ne sont rien comparées à celle-ci : « J’ai laissé plusieurs milliers (ou dizaines, voire centaines de milliers) de dollars sur FT et les dirigeants, en qui j’avais confiance, se sont barrés avec mon pognon. Et comme j’espère toujours les récupérer, je ne peux même pas me lâcher en les pourrissant publiquement pour avoir escroqué les joueurs et méchamment entaché l’univers du poker online. Méga VDF »

Je finirais ce post avec l’expression du moment et qui me fait bien rire : « être nusté ». Du mot « nuts », alias meilleur jeu possible ou « être max ». Et qui peut s’appliquer à toutes les sauces : « Lui, quand il raise UTG, il est forcément nusté ». Ou, plus primitivement, « Punaise, elle est méchamment nutsée ta copine ». Hahaha, j’adore ! 😀

Sur ce, je ne sais pas quel sera mon prochain tournoi mais je serais à Londres pour l’EPT pendant 15 jours puis à Cannes dès le 7. Je pense que je vais jouer les deux Ladies et un side event à 1k. Ce sera selon l’inspiration du moment ! A toute !

Publicités

Deux VDF (et une PS3) pour la route !

7 novembre 2010

Ca faisait bien longtemps dites donc que nous n’avions pas eu le plaisir de lire des bonnes vieilles VDF (de celles qui nous font bien rire, sauf quand ça nous arrive…)

Voici donc celle de Jeff « Laughed »:

Je sors à l’instant d’un cashgame au casino de Luc Sur Mer (il porte bien son nom, c’est remplit de petits fish). Et je vais te raconter la VDF d’un compatriote à qui j’ai pris un joli pot de plus de 800 euros :
 
« En plein rush après avoir floppé 2 full de suite, mon adversaire se sent en veine et relance pré flop. Je paie de BB, tout comme  un joueur ayant limpé plus tôt. Le flop tombe Ac Qc 4h. J’ouvre la mise avec KcQs, le limpeur passe et on arrive en 4bet avant de voir un turn : 2c. Mon adversaire envoie tapis avec un sourire qui montre qu’il vient de toucher sa couleur, je paie dans le doute et il montre : 3c-2s fièrement avant de réaliser : « Mais ce n’était pas le 2 de pique que j’avais, c’était le 2 de trèfle ! » « Oui, sauf que le 2 de trèfle est sur le board mon petit »ai-je envie de dire à son visage qui commence à se décomposer… Une dame supplémentaire (mais inutile) à la river et zou, je ramasse donc tous ses jetons : pour lui, VDF « 

De même, voici celle de Christophe, alias Coyote, qui me l’a envoyée après l’avoir publiée sur son blog. Alors si vous ne la connaissiez pas, enjoy !

« Nous sommes donc vendredi en fin d’après-midi. J’ai quitté le travail relativement tôt et je m’installe devant mon PC. Comme je l’ai expliqué dans un post précédent je suis en mode SnG Heads-up en ce moment et je lance donc un HU à 10€ sur PS que je gagne au bout de 20 mn de jeu. J’en perds un autre au bout idem de 20 minutes, je change alors de room et le bilan est le même : un de gagné et un de perdu.
Je veux en commencer un autre avant diner. Je retourne sur la première room, gagne mon match et je fais un tour sur mon caissier pour voir ou en est le déblocage de mon bonus et là, STUPEFACTION !! Il me manque l’équivalent de 500€ ! Je suis vert, je me suis surement fais hacker mon compte !! En même temps, je me dis que si c’est ça il sera surement facile de retrouver le coupable avec les traces que ça laisse (c’est ce que j’espère en tout cas).
Je demande alors un historique de mes jeux sur le vendredi 15 pour vérifier si mon fric est parti de cette manière. Je retrouve bien le 1er HU gagné puis mon 2ème HU joué mais… J’ai du mal à comprendre et je regarde à deux fois voire même trois ou quatre pour être bien sur de ce que je lis. Je n’ai pas joué de HU à 10€ lors de mon 2ème duel mais un HU à … 500€ !!
Le mystère est éclairci mais il me rempli d’effroi. Je n’ai pas fait attention lors de ma 2ème inscription, j’ai lancé le HU positionné en haut de ma liste de tri et c’est un HU à CINQ CENT EUROS sur lequel je me suis inscrit. Je comprends mieux maintenant pourquoi ce joueur était d’un meilleur niveau que mes adversaires habituels et pourquoi j’ai perdu. Je me suis bien battu mais l’expérience à fait le reste. Voilà comment j’ai amputé ma BK sur PS de presque 25%. VDF »

Voilà ! Et comme d’hab, continuez à me les envoyer par mail à claire@madeinpoker.com pour que je les publie dans mon blog !

. Sinon, un petit mot sur le PPT qui avait lieu ce week-end : que d’émotions ! J’avoue que quand je joue et que je suis à tapis, je stresse moins que quand Fab a été all in… J’ai cru par trois fois que mon coeur allait cesser de battre (QQ vs AK, AJ vs KJ puis un tirage manqué une fois très short) mais quel bonheur qu’il ait fini dans le Top 3 ! Toute autre place aurait été une déception mais là, je sais que Fab est pas complêtement déçu. Même si évidemment, on s’est tous surpris à rêver de victoire…

En tout cas, après avoir félicité Vanessa dimanche après-midi, Fab lui a dit en rigolant que c’était bien dommage qu’elle n’ait pas sauté troisième à sa place car au moins, elle aurait pu faire une fête digne de ce nom le samedi soir à la boite du Palm Beach ! (vi, c’était bien cool d’ailleurs, lol :D)

. Et enfin, je suis comme une folle : je viens de gagner une console Playstation 3 à l’instant ! C’est en fait la première console que je n’ai jamais eue de ma vie (le truc, c’est que si je l’avais pas gagnée, je ne l’aurais jamais achetée… Genre je passe déjà ma vie devant un écran donc je vais pas aggraver mon cas sauf si elle est désormais sous mon nez et que je n’ai pas le choix :D) et je sens que je vais bien m’amuser… La bonne blague, c’est que je l’ai gagnée dans un des tournois du dimanche de la Première Ligue de Poker à 2,20 euros (inscrivez-vous d’abord là sur 888 puis  pour la ligue) ! Vous vous souvenez, c’est les tournois du dimanche dont je vous ai parlé avec un added prizepool énorme en cash et en cadeaux, le tout avec un classement des meilleurs joueurs ! Et le truc vraiment drôle, c’est qu’il fallait sauter 4e pour l’avoir (je sais, c’est un peu bizarre comme idée, vu que le 3e prend 50 euros, le 2nd 150e et le premier 350e). Inutile de dire que j’ai fait le méga fish de la mort pour pouvoir sauter : c’était vraiment poilant ! Et j’ai réussi à buster avec 9-3o à tapis (en plus, j’étais short donc c’était plus facile) ! 😀

Sondage : J’achète quel jeu sachant que j’aime pas les trucs de zombies à éclater, ni la cervelle qui gicle et encore moins les intestins qui débordent ? Idem pour les histoires de trolls des montagnes et autres elfes noirs dont on doit choisir les caractéristiques vitales façon « C’est quoi ton étoile de naissance ? Le dragon fumeux du pays Argonien »…
En revanche, j’aimerais bien un jeu façon agent secret qui mène une enquête par exemple sur une mort mystérieuse ou alors une histoire de tombeau antique maudit avec des énigmes à résoudre au fur et à mesure – mais peinard, genre pas avec un mec ou un alien à flinguer toutes les 15 secondes -. On m’a parlé de Heavy Rain par exemple. D’autres idées svp ?

PS : Vous m’avez dit qu’il était difficile de par le peu de joueurs (quoiqu’on est de plus en plus chaque jour !) de vous financer sur 888poker.fr mais en fait, il viennent de mettre des tournois quotidiens avec des garanties de genre 100/500/3000 euros mais elles ne sont jamais atteinte et l’overlay peut atteindre 60% ! Donc je vous ai dit ça mais je vous dit rien… 😀

Une incroyable VDF (et pourtant véridique !)

7 octobre 2010

Voici une incroyable histoire vraie, qui s’est déroulée il y a déjà quelques mois dans le Sud de la France et que vient de me raconter mon pote Davidlion (journaliste à MadeInPoker) :

Deux copains partent ensemble disputer une grosse partie privée de poker. Ils prennent la voiture du premier, une belle voiture de collection.

La partie se passe mal pour le propriétaire du coupé, il perd beaucoup. Tard dans la nuit, les flambeurs décident de jouer à la passe anglaise (une variante sanglante du craps). Et ça se passe encore plus mal pour le pauvre garçon qui se trouve obligé de céder sa voiture au pote qui l’a accompagné pour payer ses dettes et essayer de se refaire avant de finalement tout perdre.

Plus tard au petit matin alors qu’ils sont sur le chemin du retour, le malchanceux qui occupe dorénavant le siège du passager et qui est désespéré allume une cigarette.

C’est alors que son « copain » lui dit le plus sérieusement du monde : « Excuse-moi mais on fume pas dans ma voiture »

Wow. Ca c’est du pote. Du lourd.

C’est fou, je croyais que ce genre de scène n’arrivait que dans les James Bond !

 

Il y a vraiment des gens qui jouent des voitures de collection aux tables ?!?

 

La sensation que l’on doit ressentir le lendemain doit être absolument épouvantable. Le mot « regret » doit être un doux euphémisme…

CONTINUEZ VOUS AUSSI A M’ENVOYER VOS VDF ! (me les envoyer à claire@madeinpoker.com)

Je finis ce post par une bonne nouvelle : le site de 888Poker.fr en argent réel va être prêt pour ce mois-ci ! Et croyez-moi, on a prévu moultes cadeaux de bienvenue et autres surprises !!!

Les VDF de Stefal et de Romain

1 juin 2010

Ce n’est parce que je suis à Vegas qu’on va se priver de se lire des VDF croustillantes !

Allez, on commence avec celle, bien poilante, de l’ami Stefal – dont je vous invite chaudement à lire le blog – :

« Hier soir, championnat en ligne d’un forum. Comme à l’accoutumée, j’ouvre parallèlement deux tables et je discute avec mon ami blogger Jeeby sur MSN. Nous nous encourageons mutuellement et fréquemment, nous zieutons la table de l’autre. Nous avons l’habitude de nous communiquer nos mains clefs pour coller à l’action et faire une analyse par la suite.

Tout se passe pas trop mal dans le tournoi excepté que le joueur deux places à ma droite à la propension à me piquer ma big blind. Et c’est reparti, il mise trois fois la blind. Je n’en reste pas là et mise neuf blinds pour le calmer. Effet nul puisqu’il paie et me voila dubitatif et hors de position.
Le flop tombe: 952. Je mise 40 à 50% du pot et écris ma main à mon ami Jeeby: AJ. Et là, stupéfaction! Les deux lettres apparaissent dans le chat du tournoi et non pas dans la fenêtre MSN.

Tranquillou mon adversaire écrit à son tour sa main « 77 » et m’envoie son tapis. Je n’ai plus qu’à folder. VDF. »

Et on continue avec la VDF cruelle à souhait de Romain :

« Cela fait plus de 30 minutes que nous ne sommes plus que 3 joueurs sur les 44 initiaux dans un tournoi à 100 euros au cercle Clichy Montmartre. C’est mon quatrième tournoi live et aucun d’entre nous ne veut lâcher prise. Jusqu’au moment où mes 2 adversaires partent à tapis. Persuadé qu’il était couvert, le perdant vient nous serrer la main et nous souhaite la bonne chance traditionnelle, mais voilà qu’il lui reste finalement encore 1700 jetons. La blinde à 2000/4000 et nous sommes déjà en train de penser au heads-up qui s’annonce. Plaisanteries… Congratulations… Petites phrases cordiales…

Sauf que l’énergumène triple une première fois puis réussit l’exploit de remonter dans les 30000 jetons. Là, il devient vraiment menaçant, d’autant qu’il n’hésite pas à envoyer son tapis 1 fois sur 3 ! Ce qui devait arriver arriva et, ayant touché une paire de 10-10 je n’ai qu’à payer son énième « tapis » (que je couvre largement, ayant un tapis autour des 80000) en me sentant à priori favori. Et favori je le suis  puisqu’il montre un faible 10-8 dépareillé !

Sauf que notre sauvé des enfers touche un brelan de 8 venu de l’espace et passe du coup chip leader… Mon adversaire et moi ne pouvons que constater, complètement abasourdis, que celui à qui il ne restait même pas une demi blinde vient de passer chipleader. Haut les cœurs ! Je passe short stack (je dois du coup avoir autour des 40000) mais ce n’est pas perdu.

Quelques mains plus tard, découvrant AsKs, j’annonce tapis et que je suis payé par JTo, je sais que les probas ne sont pas aussi avantageuses que tout à l’heure, mais je me dis que j’ai quand même le droit gagner une main dans laquelle je suis favori ! Sauf que non. 10 au flop et merci monsieur, ce fut un plaisir la sortie est par là !

Je n’ai plus eu qu’à passer à la caisse pour ramasser ce que j’appellerai une  « compensation » pour avoir joué jusqu’à 4h du matin en pleine semaine. VDF. »

Voilà ! Je vous rappelle que vous pouvez toujours et plus que jamais m’envoyer vos VDF que j’adore toujours autant découvrir et vous faire partager !

La VDF d’Hésiode (et la mienne) : ze big boules

21 mai 2010

Voici une bonne VDF qu’Hésiode avait publiée sur son blog et à qui on a conseillé, à raison, de me l’envoyer afin que plus de monde puisse en profiter. Enjoy ! 

« Il est 21h46 quand je touche  Qs-Js en position. Tout le monde a limpé, je relance, le limpeur parlant juste avant moi me revient dessus… J’hésite et fini quand même par payer (« bah quoi, j’ai la position non ? »). Je sais que ce joueur ne rentre pas avec n’importe quoi et qu’il est super serré, je le vois plutôt avec une paire de 10, de valets, de dames, voire plus…

Le flop donnera : Ah As 8c. Il mise et je pense qu’il essaie d’arracher le coup, je vais simplement le payer pour l’attraper plus tard. Turn : 2d. Là il check ! Bam ! Le voilà pris la main dans le sac ! Il n’a donc pas d’as ! Je mise à hauteur du pot… et une 1/2 seconde plus tard j’entends ce doux mot : « Tapis ».

Bon là j’imagine qu’il a un as ou une grosse paire (voir une grosse paire de Corones s’il bluffe) de toute façon je suis derrière…
Mais comme tout bluffeur qui se respecte, je sors la panoplie du parfait Patrick « El actor », je regarde plusieurs fois mes cartes, je le regarde, je lui dit : « Moi aussi j’ai un as mais je pense que ton kicker est meilleur que le mien », j’hésite à passer (en sachant très bien que ça va se finir comme ça…), et puis je finis quand même par jeter après quelques longues minutes de réflexion…

Et là, il ne montre finalement pas un as, mais A-A ! Du coup tout le monde me regarde en explosant de rire et en me disant : « Effectivement ton kicker devait être plus faible ! » VDF. »

Sinon, j’ai la mienne aussi :

« Alors que ma négo pour un contrat de sponso avec une marque sympa battait son plein, ils m’apprennent qu’à cause de la loi et du retard logique pris pour suivre les 1 000 pages du cahier des charges, leur site en France ne sera finalement pas prêt avant mi-juillet. Soit pile après le Main Event. Et que du coup, il ne leur sert à rien d’avoir une joueuse les représentant pendant les WSOP puisque leur site sera alors fermé et illégal. Je vais donc devoir attendre septembre pour signer et me démerder toute seule pour les championnats du monde. VDF et LDM (loi de m****). »

Voilou ! N’hésitez surtout pas à m’envoyer vos anecdotes vous aussi, c’est toujours un plaisir pour moi de vous lire !

Les VDF de Davidlion et AndTheRiverCame

7 mai 2010

La VDF de mon collègue de Made In Poker, le fameux et intrépide Davidlion :

Il y a quelques années, je venais de m’installer à Paris et mes maigres économies fondaient comme neige au soleil. Enfin j’arrive à me faire inviter par un ami à la magnifique partie de poker dont il me parlait depuis des semaines. Le soir dit nous arrivons à la partie, loft magnifique, y a un producteur de musique, deux musiciens stars d’un groupe à la mode, le bon vin et l’argent coulent à flôt. La partie est superbe, facile, mes adversaires jouent pour s’amuser, ils flambent en picolant. Je suis mort de faim, je joue juste et inévitablement en fin de soirée, j’ai pris un très beau billet, en fait je les ai rasés ! Je la joue même mec sympa, je fais parole avec le jeu max deux ou trois en leur disant, l’air désolé : « désolé j’ai eu tellement de réussite ce soir... ».
On se quitte au petit matin en excellent terme en se disant à très bientôt. Je vais pouvoir me la couler douce à Paname…
Le lendemain, en début d’après-midi, je retrouve un ami pour aller se faire un tennis. On prend le métro et je commence à lui raconter mes exploits de la veille : « je les ai rasés… que des fishs… je les ai éclatés… des pigeons… y savaient pas jouer…, etc. »
A une station, le métro s’arrête et je sens le mec assis derière moi qui se lève, il passe devant nous et s’arrête face à moi. J’entends alors « salut Maverick« , je lève la tête et je vois alors un des joueurs présents la veille descendre du wagon ! Evidémment je n’ai plus jamais été réinvité… VDF.

Et la VDF de AndTheRiverCame :

Je suis à une session en casino, cash game (5/5) ; le style de la table est très large et peu agressif préflop. J’ouvre Q-3 de trèfle au bouton, 5 limpers sont dans le pot, je me contente de payer. Flop : 339 avec 2 piques. Un joueur fantasque mise 5 ! Décidant de m’amuser un peu, je relance à 10!
Tout le monde suit, nous sommes 8 dans le pot (oui certes il y a les piques, mais ce soir là je me sentais farceur).
Tout le monde checke sur le 2 de carreau à la turn. Bon là, ça suffit, je mise 90 dans un pot de 120, je suis suivi par un joueur serré et mon joueur fantasque.
River : 5 de trèfle. Je mise 160 dans un pot de 300. Le joueur serré se tortille sur sa chaise et annonce payé, le joueur fantasque aussi et je montre mes cartes, très fier.
Sauf que tout le monde me regarde bizarrement et le dernier joueur me dit « Mais je n’ai jamais dit payé » avec un fort accent Marseillais. « Mais si » dis-je sûr de moi et le croupier me dit « Ah non, il a dit un truc comme « Hé Bé! ».. Et donc on me brûle ma main et les 2 joueurs ouvrent TT et JJ !! Adieu le beau pot de 780€… VDF.

Voilou ! Merci à tous les deux !

N’hésitez pas à continuer à m’envoyer toutes vos VDF ! (rdv dans la rubrique contact pour mon adresse mail)

Encore des VDF ! Toujours plus de VDF !

24 avril 2010

La VDF de Christian

J’ai vraiment du mal à cette table, on me marche un peu dessus quand vient ce coup. J’ai checké ma BB derrière 2 limpers. Flop : 88J check/check/check. Turn : K  check/check/check. River : 9  check/check/check. Tout le board est au dessus de mon 5-2o… Je muck avant de voir les cartes des autres. Ils montrent 6-5 et 7-5 : personne n’avait mieux que le board. Ca splittait donc pour moi aussi. Tout le monde me regarde… et éclate de rire. VDF

 La VDF de Laurent
 
Je suis dans un tournoi qualificatif pour un side à 525 €, on arrive à l’approche de la bulle et je suis dans les plus petits stack tout comme mon adversaire. J’ouvre une paire de 8 et envoie la boîte du cut off. Je suis payé par le bouton qui a en main J-10. Flop Q-3-7 (2 coeurs-1 carreau), turn 6 (coeur), rivière 8 (coeur).
 1ère réaction en voyant la rivière: « waouw brelan,c’est bon »
 2ème réaction:j’avais trouvé mon voisin sympathique, je me lâche et décide de lui serrer la main et lui souhaiter un bon retour.
 3ème réaction:je constate qu’il ne s’en va pas et lui fait remarquer, j’entends la table ricanner, je vois le croupier diriger les jetons dans la direction de mon adversaire, je beugle « BRRREELLLAANNN ! » et constate à ma grande stupeur (aveuglé par le fait d’avoir touché mon set) et bien 1 minute après avoir découvert cette satanée rivière qu’il fait couleur runner-runner. Je le couvrais d’un jeton de 500, soit le prix d’une ante. VDF

La VDF de Mathieu (alias Maazou de MIP)

Cela fait maintenant 4h que je vole les blindes et que je n’ai pas vu un seul bon jeu. C’est alors qu’arrive JJ. Le croupier dévoile un flop qui s’annonce parfait : J 10 10. Je décide de faire tapis et je suis suivis par deux personnes. Un de mes adversaires montre paire de 6 et l’autre A-K. La turn est un 10 et la river également. Mon full max se transforme en hauteur J. Je perds donc face à hauteur As. VDF

La VDF de Nico (aka BLC510)

Alors que je participe à un tournoi freeroll et que je suis super short stack, en BB, je vois tout le monde qui folde et je crois avoir droit à un walk. Ravi, je sors alors « Merci beaucoup » à toute la table. Sauf que UTG+1 avait relancé. J’ai 8-3o, c’est moi qui lui laisse ma blinde et toute la table me dit « Non, merci à toi ! ». VDF

 La VDF de Matthieu (aka BUSE)

Trois mois que le France Poker Tour est inscrit sur mon agenda. J-5, je téléphone à l’ACF pour m’inscrire : « Nous ne prenons pas d’inscription à distance, oui oui vous pourrez vous inscrire le jour même » . A J-1, je prends mon billet de train et téléphone à l’ACF par acquis de conscience : « Le tournoi est complet depuis 2 jours, vous auriez dû vous inscrire à distance plus tôt. » VDF

Merci les z’amis de nous faire tous profiter de vos VDF ! Et vous aussi, n’hésitez pas à m’en envoyer par mail (voir rubrique contact) !

NOTA

Je n’ai malheureusement pas joué le Super Sat’ PPT de Nice (désolée Mr4b, je sais que tu étais dans le coin mais je suis passée deux fois en coup de vent au Casino et je ne t’ai pas vu ! On se croise à Monaco ?), persuadée que c’était le 23-24 alors que c’était le 24-25 et que le 25, soit demain midi, ben c’est l’EPT de Monaco qui commence !

Rendez-vous donc sur madeinpoker.com pour tout suivre de ce grand événement poker ! (et je jouerais le Ladies à 1 000 euros dans quelques jours : j’ai hâte !)

Les VDF de Fred « D8 » Brunet !

20 avril 2010

Vous les attendiez et les voilà !

Enjoy les VDF de Fred, le gagnant du Irish Deepstack Open de Dublin cette année et l’auteur d’un super blog :

. En cash game à Haussmann, j’ai limpé deux carreaux, les 7 et 5, pour voir un flop me donnant un joli tirage 8 de carreau, 6 de carreau et As de trèfle. Je check, un mec mise et je le relance, il paye. Turn la dame de carreau, je mise pour protéger ma couleur et tombe alors.. le 10 de carreau, qui bien sur n’est surement pas la carte que je voulais voir tomber. Je check, mon adversaire mise, et je paye un peu dégouté. Il montre bien évidemment la couleur max, je retourne alors mes cartes qui sont en fait le 7 et 9 de carreau pour une quinte flush max de chez max! J’ai raté un value bet d’au moins 400 euros qu’il aurait forcement payé. VDF.

. En tournoi à l’ACF, je paye une relance d’un gars avec 9-8 de coeur. J’obtiens mon tirage couleur au flop et paye sa mise de continuation. Un petit coeur me donne ma couleur, le gars check et je value bet/ protège alors ma couleur. Il paye et tombe alors.. le 9 de coeur!!! Consternation chez moi, je re regarde ma main et constate que mon 9 de coeur s’est substitué en 9 de carreau!! Mon adversaire mise une tonne et je passe lamentablement.. VDF.

. La pire de toute, c’était l’année de mes 20 ans. Mon cousin et moi qui jouons alors au bridge depuis 3 ans décidons d’aller faire le grand marathon de bridge de MonteCarlo, qui a lieu le 14 juillet  au Montecarlo Country Club, là ou Nadal enfile les victoires ( à l’époque c’était Muster ou Mancini). Ce tournoi doit débuter à 14 heures pour finir à 6 heures du matin le lendemain, en prenant le petit dejeuner face au court central! Habitant à 300  bornes, avec les frais que ça entraine pour de pauvres étudiants comme nous, et arrivons pour notre premier très grand tournoi de bridge sur place à 13h, une heure avant le début de l’épreuve. Sauf que lorsque nous nous présentons à l’accueil pour nous régler notre inscription, la personne est assez étonnée de nous voir, puisque le tournoi .. s’est terminé quelques heures avant! J’avais organisé le déplacement, mon partenaire a eu un peu les boules! Bon, 13 ou 14 juillet, ça peut se confondre non!?…. VDF.
Voilou ! Vous aussi n’hésitez pas à m’envoyer vos VDF (Merci à ceux qui m’en ont déjà envoyé via mon mail ; je vais les publier petit à petit)

Youpi, une nouvelle fournée de VDF !

16 avril 2010

Elles sont fraiches mes VDF, elles sont fraiches ! 🙂

La VDF de Manu :

Ne dit-on pas que le poker est un ascenseur émotionnel avec les palpitations du coeur qui accélèrent et ralentissent au gré des cartes posées sur le board ? L’adrénaline du bluff (avec une seule pensée en tête : paye pas paye pas paye pas!!!!), les palpitations de partir à tapis pré-flop et d’attendre la sentence du dealer. « Merde je pars derriere là les QQ contre les AA, allez je vais chatter!! ». Tous mes espoirs reposent alors sur le dealer, le temps d’une partie entre amis. Dealer que je ne connais pas ou peu et qui a le jugement dernier entre ses mains. Les palpitations montent de plus en plus à chacune des cartes posées sur le board qui me donne une quinte!!! La joie de finir devant est un sentiment toujours exaltant! Le dealer devient mon pote, je l’aime ce dealer!!
Pas pour longtemps…..
Mon nouveau pote, ce dealer tant aimé, a retourné les cartes du 2eme jeu (le rouge) alors qu’on jouait avec le jeu noir. La joie et l’amour ont tout d’un coup été transférées chez le vilain et moi je suis parti en ayant perdu un nouveau pote….VDF

Les VDF de Clodoald

J’annonce fièrement « Nuts ! » à mon adversaire après avoir payé son tapis, en montrant ah jh sur un board 6h 7h X X Th avant qu’il dévoile 8h 9h, VDF
 
Je paye un bet turn et value bet une river qui me donne la quinte max avant de me rendre compte qu’il y a 5 cœurs sur le board et que je n’en ai pas un seul, VDF.

La VDF de Frédéric Doutriaux (pseudo sur les rooms FDX14)

Deux anecdotes vécues au dernier EPT de Deauville : un joueur demande à un autre : « Quelle est ta main préférée ? Et il lui répond : la droite pourquoi ? ».
Plus tard, un joueur explique le coup sur lequel il vient de se faire sortir, son pote lui demande : « Tu étais en quelle position ? »  Réponse : « Siège 6 pourquoi ? »
Pour eux deux, VDF.

La VDF de Kof, aka BlackKings

Je participe à un sat à 125€ du Partouche Poker Tour et je décide un ami de m’accompagner en lui avançant le buy in. Le tournoi démarre bien, il ne reste plus que 20 joueurs sur 100 (pour 10 tickets à 1075€ et environs 800€ pour le 11ème). Je suis changé de table pour arriver juste à la droite de mon pote.
Première main, je suis au bouton et je touche les black kings (ma main fétiche). Puisque tout le monde se couche avant moi, j’ouvre à 4BB et l’ami à ma gauche double ma mise en m’annonçant hilare qu’il va me sortir du tournoi (on se taquine souvent). La BB, short stack, fait boîte pour 2BB de plus. J’envoie alors tapis (10 BB) pour faire comprendre à mon ami que je suis armé mais au lieu de ça, lui me paye en retournant AsJs. Le Big Blind montre une paire de valets, c’est pas trop mal pour moi.
Sauf que le flop amène un As et 2 piques et que la river donnera un dernier pique, je suis donc sorti par le copain, qui lui ira jusqu’à la bulle et proposera aux autres joueurs de prendre l’argents du 11ème puisqu’il ne peut pas participer au super sat du lendemain.
En repartant,  il me rend le buy in que je lui avais avancé avec un petit sourire en coin « Sympa ta soirée poker ! » VDF.

Dans le prochain post, vous retrouverez les VDF de Fred, alias D8 !

Découvrez les VDF ! (c’est comme les VDM mais pour le poker)

13 avril 2010

On connait tous ce site méga-poilant qui permet de rire de la misère des autres sans aucun complexe – le titre de mon blog étant d’ailleurs quelque peu inspiré de Viedemerde -. Quand j’ai ouvert ce blog, je voulais que les lecteurs m’envoient leur VDF. Sauf que j’avais peur que VDM m’en veuille (du coup, j’ai demandé qu’on m’envoie « des anecdotes » dans la rubrique « vous aussi racontez votre viedefish », ce qui n’étais pas très clair…).

Mais une interview avec l’ami Celtic Touch m’a remotivée. Au diable l’avarice, comme dirait l’autre et au diable mes craintes : je vous attends de pied ferme avec vos VDF ! Et, la logique étant respectée (ce qui est pourtant rare dans le poker), c’est Xavier, aka Celtic Touch, qui ouvre le bal avec ses VDF toutes plus poilantes les unes que les autres ! Enjoy !

. Hier soir, j’accueillais 20 potes à la maison pour un tournoi très deepstack. J’ai calculé que nous allions jouer de 20h30 à 6h du matin. J’ai mis les petits plats dans les grands pour les recevoir et suis très motivé. Première main, j’ai AA, touche full au board… Je suis presque aussi heureux que mon adversaire qui va toucher carré et m’éliminer… J’ai donc pu regarder mes potes jouer chez moi toute la nuit , VDF.

. Après avoir payé le tapis d’un gars, j’annonce fièrement brelan de 2 sur un flop 2AK49, et je retourne …. 2 et 6. J’avais regardé deux fois la même carte, VDF.

. Préflop, je demande à mon pote qui a misé son tapis s’il a une paire… Il me fait comprendre que oui.. J’annonce alors que j’accepte le coin flip et paie le tapis avec AQ. Il retourne AA , VDF.

(j’en ris encore)

Maintenant, vous avez compris, envoyez-moi vos VDF par mail, j’ai hate de les lire (et de vous les faire partager !)