Bye bye 888 et Main Event : La fin d’un cycle (mais le début d’un autre, encore meilleur !)

Postulat de base :

Vous êtes une jeune cadre dynamique employée dans une des plus grosses agences de pub de la capitale. Vous avez passé trois mois à monter un dossier extraordinaire pour décrocher le plus gros contrat de votre carrière. Et même si vous ne le décrochez pas, vous savez que si le dossier est retenu dans les dernières propositions, votre direction sera enchantée, vous aurez enfin le bureau d’angle en acajou avec vue sur votre place de parking, le tout avec l’aide précieuse d’Enzo, jeune stagiaire en reconversion après une brillante carrière de mannequin de charme pour magazines féminins audacieux. Sauf que vous venez de recevoir un coup de fil hystéro de votre directrice : les clients n’ont jamais reçu votre dossier, vous avez manqué de sérieux et de professionnalisme, vous êtes virée. Et là, une seule question : WTF keski c’est passé?

Postulat de base :

Vous êtes une jeune joueuse de poker dynamique dont le contrat de sponsoring s’arrête à la fin des WSOP car sa boite n’existe (quasiment) plus sur le marché français (« Sweety, that’s really too bad you’re french… »). Vous avez passé trois mois à vous booster pour faire un résultat lors du plus gros tournoi du Monde en sachant que vous n’aurez qu’une seule chance d’y briller. Vous terminez la première journée avec un tapis proche de la moyenne et grimpez lors du Day 2 rapidement à 100k, soit deux fois la moyenne car vous vous sentez merveilleusement bien à votre table (d’ailleurs, vous qui ne bluffez presque jamais, vous avez pris un malin plaisir à bluffer Dario Alioto dans de très beaux pots, car vous saviez que ça allait passer). Ensuite, vous êtes changé de table. Puis on vous retrouve quatre heures plus tard à pleurer comme une gamine sur le parking du Rio. Et là, une seule question : WTF keski c’est passé?

UNE ENQUETE EXCLUSIVE DE L’INSPECTEUR BADBEAT

Bureau de poste de Cergy-la-Guigne :

« Mais je sais pas moi ma ptite dame comment ça a pu arriver ! Je vous dis que votre colis a probablement dû se coincer dans le double fond d’un chariot pendant deux semaines avant d’être retrouvé ! Pasque vu comment qu’on est payé, ben on va pas faire des heures sup’ à farfouiller dans les coins hein ! C’est la vie M’dame. C’est rare mais y’a pas d’quoi en faire un frometon non plus. Quand on sait qu’il y a des enfants qui meurent dans le monde… »

WSOP - Amazon Room

Hero, qui a une très belle image, raise AA (tellement obvious que c’en est presque un pléonasme). Payé deux fois. Flop K 9 8. Villain check/call le c-bet. Turn : K sans couleur. Villain checke/call à nouveau. River : T. Villain lead. Hero fold face up, sachant que ses as ne battent plus rien. Aucune réaction en face.

Boite de coursier « Speedy ta mère »

« Ben quand on l’a récup’ votre paquet, on n’avait que 30 minutes pour le livrer. Et mes gamins, j’leur fous pas des fusées dans le c** pour qu’ils aillent plus vite. En plus, y’avait un semi-remorque de bananes camerounaises qui s’était renversé sur le périf’ sud, ça glissait plus que dans le $**%§§# de la *%%@@#&&… C’est la faute à pas de chance quoi ! »

WSOP – Pavillon Room

Villain 1 raise 1800, Supervillain call et Hero, qui a toujours une très belle image, raise AA à 6000 au cut off. Villain 1 fold et Supervillain hésite longuement avant de just call. Flop K 6 7 avec deux piques. Supervillain check/call le c-bet. Turn : K. Comme un goût de déjà-vu… Villain et Hero check. River : 5 qui fait entrer les piques. Hero, se disant qu’il s’agit que la carte parfaite pour que Supervillain tente un bluff, paie ce qui ressemble terriblement à un petit value. Et en effet, Supervillain montre AK de pique : « Si ça peut vous consoler, j’ai hésité à vous relancer à tapis préflop. Si ça avait été le cas, vous auriez sauté ».

Bureau de la secrétaire de direction de Monsieur Scoumoune, PDG de Vatependre Enterprise

« Mais oui Madame, je me souviens parfaitement de votre dossier puisqu’il est le seul, et j’insiste bien là-dessus, le seul, à nous être parvenu au-delà de la date limite. Nous avions reçus toutes les autres propositions une semaine auparavant… Et je vous dis ça je vous dit rien mais ça n’a pas plu du tout à la direction… Pourtant votre projet exposé lors du meeting les avait incroyablement enthousiasmés ; pour être clair, c’était le meilleur. Dommage que vous ayez manqué de rigueur sur l’envoi. De plus, et c’est là que vous n’avez vraiment pas de chance, ils auraient eu votre dossier à temps si la SCNF n’avaient pas fait une grève surprise, contraignant toute notre direction à prendre un TGV deux heures plus tôt que prévu. Vous savez, pour leur tournoi de golf en Normandie… »

WSOP – Amazon Room :

N’ayant pas gagné un coup à sa table (même pas les blinds), Hero vient de raise KQs au bouton avant de fold face à 3-bet chez SB et 4-bet chez BB. Il lui reste 20k mais Hero relance quand même à nouveau au bouton avec KJs. BB call. Flop : J 8 6 tricolore. BB check/call. Turn : 3 qui ouvre une couleur. Hero envoie son tapis qui correspond environ à la taille du pot. Call chez BB qui en voyant la main de Hero sort : « You’re such in good shape ! » et montre K8. Hero se réjouit car BB n’a plus que 2 cartes dans tout le paquet pour gagner. River : 8. Hero pousse un cri de désespoir et sort de la pièce en claquant la porte ; le Main Event est terminé pour Hero, qui n’a plus que ses yeux pour pleurer.

CONCLUSION

Doyle Brunson avait raison : le jour où l’on saute du Main est le pire jour de poker de l’année. D’habitude, quand je bust d’un tournoi, même sur un bad, je me dis que c’est pas si grave. Je salue la table, souhaite bonne chance, ronchonne pendant quelques heures mais vite, ça va mieux.

Mais là, non, deux jours sont passés mais ça ne va toujours pas mieux. J’ai le ventre noué, une boule dans le dos et j’ai un taux de sociabilité particulièrement bas. Je ne m’étais jamais effondrée en larmes après avoir sauté mais là, c’est pas la même. Les espoirs sont à la hauteur de la déception : immenses. On m’a ôté le droit de rêver. Et puis se prendre un bad, ça va, deux bad, ça va bof mais 3 bad, là, ça va plus du tout. C’est probablement là qu’est la nuance : dans n’importe quel autre tournoi, on n’a la profondeur d’encaisser qu’un seul bad beat avant de sauter… Là, y’a la marge pour l’uppercut droit, gauche puis le coup de pied dans le plexus.

Quoiqu’il en soit, j’espère vite retrouver la patate car je sais bien que d’un point de vue objectif, il n’y a rien de grave du tout. De même, je ne suis pas inquiète de me retrouver sur le marché du sponsoring  puisque je n’envisage ça que sous forme de nouvelles perspectives intéressantes et excitantes. C’est juste que, mauvaise perdante comme je suis (je joue tous mes tournois comme s’ils s’agissaient du dernier, quitte à les annuler si je ne me sens pas en forme juste avant), je n’ai pas encore digéré l’injustice et l’echec professionnel qui en a résulté…

Et à propos de nouveaux horizons et nouveaux challenges, j’ai (assez étrangement) esquissé mon premier sourire cet après-midi à la piscine du Cosmo en lisant le dernier Houellebecq, celui qui a eu le Goncourt. Oui, je sais, l’idée que Houellebecq me redonne le sourire semble aussi absurde que la vision d’un homme se désaltérant d’un bon verre de sable bien frais. Sauf que le livre, magistral et maitrisé, n’est pour une fois pas dépressif offensif mais, halléluia, dépressif passif. Le recul salvateur de l’auteur sur sa propre misérabilitude et celle de nous, pauvres humains, porte à méditer, sourire et donc, se montrer indulgent. Pas, comme je l’ai fait auparavant à chacun de ses livres, à refermer le bouquin façon « Mais qu’est ce qu’il vient me pourrir la tête avec sa noirceur ce pauvre con ! ».

Bref, tout ça pour dire que j’y ai trouvé quelques unes des plus belles et plus justes phrases que je n’ai jamais lue sur le travail d’écriture :

« Pour se lancer dans l’écriture d’un roman, il faut attendre que tout cela devienne compact, irréfutable, il faut attendre l’apparition d’un authentique noyau de nécessité. On ne décide jamais soi-même de l’écriture d’un livre […] C’est comme un bloc de béton qui se décide à prendre et les possibilités d’action de l’auteur se limitent au fait d’être là et d’attendre, dans une inaction angoissante, que le processus démarre de lui-même. A ce moment, Jed compris que l’inaction, plus jamais, ne lui causerait d’angoisse. »

Je vais donc attendre que le ciment prenne. Et prendre un peu de temps pour moi, écrire à nouveau un bouquin (j’ai des piles entières de livres, achevés ou non, dans les tiroirs) ou un scénario, le tout en poursuivant ma route de joueuse avec une motivation intacte et forte.

J’ai passé sous les couleurs de 888Poker une année merveilleuse, en ayant pleinement conscience de la chance que j’ai eue d’être sponsorisée. On m’a offert une année de tournoi magique dont le bilan est positif à tous les points de vue ; j’ai participé aux plus grands tournois du monde, mes résultats ont été au-delà de mes espérances premières, j’ai rencontré un nombre incroyable de personnes géniales et sympathiques au sein de la famille du poker français ou international, j’ai découvert des villes que je ne connaissais pas (Berlin, Venise, Madrid, Dubrovnik etc…), mangé dans des restos délicieux, dansé dans des boites hallucinantes, visité des musées enchanteurs, rencontré des cultures différentes et surtout, j’ai incroyablement appris, au poker et dans tout le reste.

Le destin n’est pas une chaine mais un envol, dit un de mes auteurs préférés Alessandro Barrico. Et comme j’ai encore l’impression d’être Blu ze-perroquet-qui-sait-pas-voler dans le dessin animé Rio (C’est la référence parfaite pour contrebalancer Barrico), j’ai la certitude que le meilleur est à venir !

D’ailleurs puisqu’on en parle, après le Rio, direction : Rio de Janeiro dans quelques jours !!! Quand je vous disais que le meilleur est toujours à venir :D !

PS : Et voilà, je viens de finir ce post et mon poids dans le ventre s’est envolé… Magie de la page qui se remplit puis qui se tourne…( C’est fou quand même, non ?) J’en profite donc pour tous vous remercier pour votre fidélité et vos encouragements ! Il n’y a pas un seul commentaire que je ne lise pas et savoir que je suis un des blogs poker les plus lus de France me fait très plaisir. Donc vraiment, merci à vous tous !

About these ads

47 Réponses to “Bye bye 888 et Main Event : La fin d’un cycle (mais le début d’un autre, encore meilleur !)”

  1. titipoker Says:

    J’espère que le PS est une mauvaise lecture de ma part « je viens de finir ce blog », …. Il est né avant les WSOP, il nous a permis de te suivre dans toutes tes péripéties, il ne peut mourir maintenant.

    Même si la déception est immense par rapport aux WSOP, Claire, ce ne sont que des cartes, ce ne sont que des bad, ce n’est qu’un jeu, ce ne devrait être que du plaisir.

    Le meilleur est à venir, c’est une certitude, même si ce que tu as déjà vécu avec Fab est déjà à portée de très peu de monde.

    L’aventure 888 se termine peut-être pour toi, mais une autre pourrait se dessiner très bientôt.

    Tout n’est que question de volonté.

    Crois ton vieux filleul, ….

    Quelques jours de repos, une bonne détente avec Fab te remettront d’aplomb pour nous réécrire de superbes articles de tes performances majestueuses.

    I wish you luck

  2. Rincevent Says:

    Tu dégages une force incroyable en écrivant ce billet qui étale ton desarroi (temporaire).
    Aucun doute que tes talents sauront trouver encore et toujours s’exprimer.
    La vie est faite de ces épreuves que l’on franchit avec plus ou moins de facilité.
    Et tu es du genre à enfiler les bottes de 7 lieux pour passer ces petites haies…

  3. Raycatt Says:

    J’éspère aussi avoir eu une mauvaise lecture du PS…

    Car plus avant, tu dis : « …le tout en poursuivant ma route de joueuse avec une motivation intacte et forte. »

    Bin oui, c’est ce que l’on veut… Continuer à découvrir ou parfois redécouvrir ces endroits merveilleux, continuer à lire ta plume agile et surtout te voir un jour péter la super-perf…

    Maintenant que tu as découvert le Main, reste plus qu’a digérer et y retourner avec un autre sponsor, tu es assez médiatique et pro que pour ne pas y arriver…

    Et n’oublie jamais: ‘Aprés le(s) Bad Beat(s) vient le Good Run’…

    Bonne route à toi…et reviens nous vite…

  4. Tetram Says:

    Ça a été un plaisir de te lire tout au long du temps. J’espère pouvoir te lire encore.
    Tu as eu la chance de faire ces tournois que tant rêvent de faire. Certes buster ainsi est décevant, déprimant, déconcertant (et plein de « dé » quelque chose encore) mais ce n’est que partie remise en te souhaitant de faire une belle horreur à tes tortionnaires next time :-)
    Bon courage pour la suite

  5. viedefish Says:

    Merci beaucoup !!! (my gosh que j’aime mes lecteurs!!!)
    Et j’ai modifié le PS : je voulais dire finir ce « post », pas ce « blog » auquel je tiens précieusement. J’espère juste avoir encore du contenu à mettre dans les mois à venir :)

    • titipoker Says:

      Je préfère ça.

      Si tu avais du contenu avant cette année, tu auras encore du contenu après cette année. On se fiche royalement que tu participes à tel ou tel tournoi, nous ce qu’on aime, c’est ta narration, ta prose :). Tu nous raconterait une partie de poker au bistrot du coin que nous lirons cet article avec autant d’intérêt.

  6. Recette Cuisine Facile Says:

    Le flop de la dernière main, ça serait pas plutôt : J 8 6 tricolore (plutôt que J 7 6 tricolore) ?

  7. franck Says:

    Sur c’est très dur, mais tu est loin d’avoir mal joué, donc tu n »as pas a t’en vouloir. Sèche les larmes, je pense qu’on en a tous eu, et a l’attaque pour la suite qui, j’en suis certain, loin d’être fini.
    En avant!!!! La gagne arrive!!!

  8. cartermd Says:

    Tres bon article comme d’habitude et je m’en fais pas pour toi tu sera rebondir et bonne vacances a rio attention aux coups de soleil
    au plaisir de retrouver autour d’une table

  9. bressan08 Says:

    Je suis persuadé que tu vas trouver rapidement un nouveau sponsor car : tu es douée cartes en main, jolie (non Fabrice je ne te la piquerai pas) et tu as une très bonne relation avec les médias poker. Quand on regarde ce qui est sponsorisé niveau féminin il y a largement une place pour toi.
    Fais un break d’un mois et tu reviendras gonflée à bloc !!

  10. Eric Bouquet Says:

    chère Claire,
    d’avoir réussir à dessiner votre humeur lors de vos péripéties au Main Event est déjà comme une sorte de thérapie, puisque vous avez, après avoir si bien écrit cet article (comme d’hab d’ailleurs), vous n’avez plus la boule au ventre. Avec votre talent je vous vois très bien écrire un livre sur le poker, les à-côtés, etc, et c’est certain que je l’achéterai, car j’adore votre style caustique, humoristique et pertinent. Je vous souhaite de trouver un nouveau site comme sponsor, car j’attends déjà avec impatience la suite de vos nouvelles aventures

  11. Murlock7 Says:

    ah c’est con après le bracelet de Fabrice je pensais te voir au moins en table finale! Et c’est très chiant pour 888 aussi j’aurais finalement jamais put t’éliminer! Enfin on va pouvoir te revoir sur les tournois blogueurs organisés sur les autres room, c’est une bonne nouvelle ça!

  12. Carlit Says:

    Bonjour,
    Simple petit joueur récréatif, j’ai pourtant souvent constaté que la frustration reste le poisson pilote du requin poker. Cette frustration grandit à mesure de l’investissement en travail et de l’importance des mises, mais pointe son nez même à 5€ quand on croit passer un bon moment, qu’on joue juste et qu’on se prend des horreurs… Ici elle gagne sans doute une dimension supplémentaire avec l’énorme désir de bien faire de qui partage la vie d’un champion du monde… Pour avoir vu un petit docu TV sur FB à une époque pour lui beaucoup plus difficile, je ne doute pas que la frustration, il l’ait connue aussi plus qu’à son tour, son élégance digne, sans l’envie de sourire, en était assombrie… Et puis, un jour, à force d’efforts et d’entêtement intelligent, « one time » comme dit le milieu…

  13. mr4b Says:

    ca tombe bien c’est le mercato ! GL !

  14. Julien L. Says:

    Rien de plus à dire que mes comments précédents..je suis fan ! Bravo Claire!

  15. Olivier Bernard Says:

    Je prends autant de plaisir à lire tes billets d’humeur que Houellebecq ou Djian !
    Et je suis sûr que tu nous racontera bientôt la signature d’un nouveau contrat de sponsoring

  16. betonline06 Says:

    Salut Claire,
    On s’est croisé à Vegas, je t’ai demandé des news de Benjo (et tu ne m’as pas vraiment répondu d’ailleurs…).
    Décidément, les Top-Bloggers arrivent à une période charnière mais avec votre talent d’écrivain, je ne doute pas que vous saurez rebondir et nous faire rêver / participer lors de vos aventures futures.
    Repose-toi bien et reviens-nous avec pleins de nouveaux projets.
    Amicalement.

  17. Julien Says:

    Quand je suis passé sur 888poker.fr et que j’ai vu que tu avais disparu, j’ai fait un petit post en supposant que c’était fini. Je vois donc que je ne m’étais pas trompé mais tu as toutes les raisons de prendre ça du bon côté:
    Tu t’es forgée une grosse expérience pendant cette année et tu as eu la possibilité de progresser comme tu n’aurais jamais eu sans ce sponsoring.
    Tu as décrochée quelques beaux résultats.
    Tu auras forcément de belles opportunités
    Tu vis une vie riche et libre, ça n’a pas de prix

    Quant au main event… bah là je peux rien dire pour faire passer la pilule, elle est beaucoup trop grosse! Surtout que t’as plus que les Wsop 2012 pour décrocher ton bracelet, parce qu’après c’est la fin du monde il parait.

  18. eiffel Says:

    « mais le début d’un autre, encore meilleur ! »
    c’est de la méthode Couet ?!?

    en tout cas, c’est ce que je te souhaite de pire ! ;)

  19. ElPeruviano Says:

    Ce billet fait du bien à l’écriture, au poker, à la tête et à la vie.
    Merci de ton optimisme et de cette volonté affichée d’avancer dans tes passions (malgré tous ces gros vilains qui nous entourent et nous sortent des horreurs)…

  20. corto Says:

    Bravo claire; tu a vécu 1 année comme pleins de personne aimeraient vivre et avec le plaisir de nous la narrée de ta belle écriture. Dommage que 888.fr n’ai pas sut bien s’implanter car en . com ça marchait bien.
    je suis sur que nous te retrouverons avec 1 autre sponsor te lire prochainement et te suivre dans tes futurs tournois
    GL Claire

  21. LadyCats13 Says:

    Que dire… si ce n’est pffffffffffff.
    Je reste très confiante pour toi : jeune, jolie, talentueuse, pleine de ressources… il faudrait être dingue pour pas te faire confiance !!
    Repose-toi bien et continue à nous régaler avec tes articles si fins.

    Take Care
    Bizzz

  22. KKof Says:

    Comment transformer un calvaire dans un instant de pur régal !
    Ce que tu as vécu à la fin de ces WSOP n’a d’égal que le plaisir qu’on peut prendre à te lire.
    Mille merci et bonne route pour la suite.

  23. lipaonline (@lipaonline) Says:

    bien triste nouvelle…. notre benjo en plus jolie ;)

    mais nul doute que tu saura rebondire :)

    réaliser un biopic sur Fab ? ;)

  24. lipaonline Says:

    bien triste nouvelle…. notre benjo en plus jolie ;)

    mais nul doute que tu saura rebondire :)

    réaliser un biopic sur Fab ? ;)

  25. aldanjack Says:

    le bus 888 s’arrete, mais la route du poker continue.. je suis sur que tu retrouveras un autre moyen de locomotion :)

  26. lecorback Says:

    VGG Sharkette ! super billet. bon courage et continuation à toi. J’espère à très vite. Reviens nous en forme! bizou

  27. Shmendric Says:

    With a little help of Google Translator as well as my school French, I managed to understand most of your post, I would say. I wish you all the best of luck, maybe most important not at the tables, but in aspects of life such as love, health and just living!

  28. D8 Says:

    Eh bé ça c’est du billet qui nous renvoie tous jouer aux billes à la maternelle du coin..
    Tu sais pour passer entre les balles de 6800 joueurs, il en faut de la ch….
    J’aime bcp tes illustrations en tous les cas! Combien de temps tu mets pour faire un tel post?
    Quant à 888… ben peut être que tu trouveras mieux. Contrairement à la majorité des filles du circuit t’es pas une bimbo avec 0 de qi, en atteste la qualité de ce blog. Donc je serais plutot obtimiste pour toi!

  29. raulvolfoni Says:

    GL pour la suite.

  30. stefal Says:

    Simple, tu fais partie de mes héros …

    • titipoker Says:

      héros ou héroïnes (et pas la blanche), ….
      Au moins Claire, c’est une nana qui n’a pas de gros seins (je ne fais que la citer), mais qui assure un max en gentillesse, en sympathie, et en qualité de jeu.

      On a tous confiance pour son nouveau partenariat.

  31. viedefish Says:

    Wow, z’avez failli me faire monter la larme à l’oeil bande de moules… Love u too ! (et MERCI)

  32. Annesofi Bijoux Says:

    Merci Madame: tu es là : http://annesofi-bijoux.marcadet.fr/blog/?p=1369

  33. DavidLPoker Says:

    Courage Claire , une nouvelle carrière s’ouvrira à toi pas de doute!

    Par ce que tu le vaux bien ^^

  34. misterhyde22 Says:

    s’il devait y avoir un concours du meilleur billet de la blogosphère Pok-Pok (avis aux amateurs de concours ^^), celui ci serait obv’ classé dans le TOP3 !

  35. Dominique Strauss-Kahn Says:

    Je recherche une assistante, agile de ses mains (sachant tripoter les jetons) et pouvant me suivre dans mes déplacements (sans ma femme).

  36. Naivlys Says:

    Je lis ton blog réguliérement m^me si je ne laisse pas de commentaires.
    Je te souhaite bonne continuation et je ne doute pas que tu trouveras bientot un nouveau sponsor …
    Sinon j’ai eu le plaisir de revoir tes premiers pas sur la scéne du poker en reoyant la NRJ Pokerschool. Tu m’as bien fait rire surtout avec « la piscine de nouille » ^^

    • BRX Says:

      Je m’associe avec Naivlys car je suis dans la même configuration que lui (ou elle).
      Lecteur assidu donc qui te souhaite une bonne continuation dans toutes tes nouvelles aventures et qui souhaite continuer à prendre du plaisir à lire tes merveilleux billets.

  37. Pok-G Says:

    GG et Merci.
    (Je suis incapable de dire autre chose, à part peut être +1 avec Titi et Rincevent)

  38. TommyYork Says:

    Regarde ton parcours Claire : journaliste, blogueuse émérite, joueuse de poker pro, regarde tes carnets de voyage et les km parcourus ….

    Il n’a rien de décevant dans tout cela, tu vis ce que bon nombre d’entre nous (oui nous bande de fish) ne n’efflereront même pas.

    Tu n’as pas à douter de toi mais plutôt être fier du chemin parcouru :)

    Un adage dit que l’on apprend plus de ses échecs que de ses victoires. Alors profite des plages de Rio et revient nous avec la gnaque et des projets. Fais confiance à ton étoile.

    J’ai toujours pris du plaisir à lire ton blog et j’espère pouvoir continuer. Imagine la blogosphère poker réduite au blog de D8 ou de RinceVincent !!!

    En espérant te lire bientôt, Tommy.

  39. Adam Says:

    d’accord avec tous le monde c pas une fin c juste le debut d’une nouvelle aventure qui (je suis sur)s’ecrira tres vite
    comme on dit,bon vent ,il soufle dans la bonne direction :)

  40. Agnès LE BODO Says:

    Je m’associe à tous ces gentils mots d’encouragement et de respect.
    Perso je m’étais inscrite à 888 afin de t’y croiser au coin d’une table virtuelle. Toi partie, j’y ferme mon compte illico.
    Continue ce blog Claire, et si cela ne devait plus être celui-ci pour une raison ou une autre, donne nous le lien pour pouvoir te suivre ailleurs, partout où il te plaira d’écrire.
    Ce break vacance te fera du bien. Les break nous font toujours du bien à nous les fous de poker !… :)

    Caleche19

  41. sharkyterie Says:

    Encore un très beau article avec beaucoup d’émotions partagées.

    Bonne chance pour tes nouvelles aventures

  42. fatal62 Says:

    belle plume pour la demoiselle d’ici que le prochain goncourt lui revienne avec l’ecriture de son livre qui nous parleras de ces prochaines réussites au poker et ailleurs ……..

  43. Fabien Perrot Says:

    Ahhhh mais je ne l’avais pas lu celui-ci.
    Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que petite Sharkette va nous faire une belle perf d’ici peu!

    Et encore une fois: quel plaisir de te lire, c’est toujours un régal!
    Tu as intérêt à publier un jour, on attend que ça!!!! ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 113 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :